mis à jour le

L'Angola fait chanter le Portugal

Le ministre angolais des affaires étrangères Georges Chikoti |Photo d'archives

« L'Angola ne considère plus comme prioritaire sa coopération avec le Portugal » a martelé le 23 octobre sur la télévision publique le ministre angolais des affaires étrangères Georges Chikoti et privilégierait désormais l'Afrique du Sud, la Chine et le Brésil comme alternatives. Cette déclaration fait écho aux propos du président dos Santos qui avait évoqué, le 15 octobre dernier, dans son discours sur l'État de la nation, « des incompréhensions au sommet et le (mauvais) climat politique actuel. »

À l'origine de ce refroidissement des relations entre les deux pays : une enquête de la justice portugaise sur la fortune de certians proches du président dos Santos, une procédure qui a irrité les dirigeants angolais comme l'a souligné Georges Chikoti : « il devait y avoir de la part du Portugal un minimum de respect pour les entités angolaises et une certaine capacité de bien gérer cette relation, ce qui malheureusement n'a jamais été le cas. »

Pour sa part, le Portugal a entrepris de calmer le jeu, en mi-septembre, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Rui Machette qui s'est fendu d' excuses publiques à l'Angola en qualifiant cette procédure d'une simple bureaucratie et des formalités sur les affaires privées des personnalités du régime angolais au Portugal.| Jossart Muanza (AEM)

AFRIQUECHOS.CH

Ses derniers articles: Angola : le général Bento Kangamba accusé de trafic sexuel au Brésil  Congo : 27ème édition de la journée nationale de l'arbre  Sondage : des cinq pays africains qualifiés au Mondial 2014, qui peut créer la surprise ? 

Portugal

AFP

Mondial-2018: le 4e but de Ronaldo offre la victoire au Portugal et élimine le Maroc

Mondial-2018: le 4e but de Ronaldo offre la victoire au Portugal et élimine le Maroc

AFP

Mondial-2018: le Marocain Amrabat forfait face au Portugal

Mondial-2018: le Marocain Amrabat forfait face au Portugal

AFP

Ouverture d'un procès pour corruption qui divise le Portugal et l'Angola

Ouverture d'un procès pour corruption qui divise le Portugal et l'Angola