mis à jour le

Nigeria : Boko Haram revendique la mort de 35 personnes fin octobre

Le chef du groupe islamiste Boko Haram, Abubakar Shekau, a revendiqué dans une vidéo dimanche la mort de 35 personnes, retrouvées avec des uniformes militaires, le 24 octobre dans la ville de Damaturu, dans le nord-est du Nigeria. "Regardez ce qui est arrivé à Damaturu, la capitale de l'Etat de Yobe, a déclaré le chef de Boko Haram dans cette vidéo visionnée par l'AFP. "Nous les avons tués de nos propres mains", a-t-il affirmé. Selon les autorités nigérianes Boko serait responsable de la mort de plus de 3000 personnes depuis 2009.

Nigéria

AFP

Recrudescence des attaques de "bandits" dans le nord-ouest du Nigeria

Recrudescence des attaques de "bandits" dans le nord-ouest du Nigeria

AFP

Le Nigeria règle son contentieux avec MTN portant sur 8 milliards de dollars

Le Nigeria règle son contentieux avec MTN portant sur 8 milliards de dollars

AFP

Lutte contre Boko Haram:  réunion Tchad, Nigeria Cameroun et Niger

Lutte contre Boko Haram: réunion Tchad, Nigeria Cameroun et Niger

haram

AFP

Nigeria: des milliers de personnes fuient après une attaque de Boko Haram

Nigeria: des milliers de personnes fuient après une attaque de Boko Haram

AFP

Nigeria: les médias doivent faire preuve de "retenue" dans la couverture de Boko Haram (gouvernement)

Nigeria: les médias doivent faire preuve de "retenue" dans la couverture de Boko Haram (gouvernement)

AFP

Nigeria: le président Buhari admet des revers de l'armée face

Nigeria: le président Buhari admet des revers de l'armée face

mort

AFP

Guinée équatoriale: un an après la mort d'un militant, son parti déplore l'absence d'enquête

Guinée équatoriale: un an après la mort d'un militant, son parti déplore l'absence d'enquête

AFP

Soudan: un parti au pouvoir réclame une enquête sur la mort de manifestants

Soudan: un parti au pouvoir réclame une enquête sur la mort de manifestants

AFP

Elections en RDC: au moins un mort et 80 blessés dans le Kasaï

Elections en RDC: au moins un mort et 80 blessés dans le Kasaï