mis à jour le

Le saviez-vous ? Le paiement électronique est pratiquement opérationnel en Algérie

C'est une nouvelle qui ne manquera pas d'apporter du baume au coeur de tous les acteurs du web algérien en particulier et de l'ensemble des internautes algériens en général. En effet, le paiement électronique est pratiquement opérationnel en Algérie. Des sources proches de la Société d'Automatisation des Transactions Interbancaires et de Monétique (SATIM) nous ont indiqué que le dispositif technique qui permet de payer en ligne est désormais disponible en Algérie.

En effet, selon nos sources, la SATIM s'est dotée d'une "API web", une interface chargée d'accepter les paiements provenant de plusieurs prestataires sur internet. Par ailleurs, la SATIM a conclu d'ores et déjà un accord avec deux banques étrangères installées en Algérie, Société Générale et AGB Bank,  pour permettre à des clients algériens disposant d'une carte interbancaire (CIB) de payer en ligne leurs achats sur des sites d'e-commerce. Nous avons également appris que la SATIM a contacté également les Banques publiques algériennes pour qu'elles adhèrent à ce processus. Mais aucune banque publique n'a manifesté son intérêt étant donné que leurs services électroniques sont très peu développés.

D'autre part, la SATIM a adressé une correspondance à plusieurs gérants et animateurs de site marchands algériens pour les informer qu'ils peuvent souscrire en ligne à un contrat de service API que propose désormais la SATIM. Pour ce faire, il faut payer à la SATIM une caution de 300 000 DA par an et accepter les conditions générales de vente imposées par cette instance. Aussi, le logo de la SATIM doit figurer sur les sites d'e-commerce qui seront homologués pour pouvoir bénéficier des avantages du paiement électronique. En revanche, très peu de sites marchands se sont présentés pour l'heure à la SATIM pour adhérer à ce nouveau dispositif. Selon nos sources, certaines conditions sont jugées drastiques. A titre d'exemple, pour chaque transaction inférieur à 2000 A, la SATIM relèvera 6 à 8 Da. Quant aux transactions supérieures à 2000 Da, de 60 à 80 Da seront relevés. Pour l'heure, les banques impliquées dans ce processus  n'ont pas encore fixé leurs marges sur les frais de transactions en ligne.

The post Le saviez-vous ? Le paiement électronique est pratiquement opérationnel en Algérie appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

paiement

AFP

Afrique du Sud: crise autour du paiement des aides sociales

Afrique du Sud: crise autour du paiement des aides sociales

AFP

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

AFP

Ethiopie: paiement par portable pour accéder au système bancaire

Ethiopie: paiement par portable pour accéder au système bancaire

électronique

AFP

Kenya: le marché du vote électronique contesté en justice

Kenya: le marché du vote électronique contesté en justice

AFP

Le pape souhaite un accès électronique aux textes sacrés pour les jeunes en Afrique

Le pape souhaite un accès électronique aux textes sacrés pour les jeunes en Afrique

La rédaction

Algérie : Un registre de commerce électronique dès janvier

Algérie : Un registre de commerce électronique dès janvier

Algérie

AFP

Un écrivain humilié

Un écrivain humilié

AFP

Les avions d'Air Algérie cloués au sol par une grève

Les avions d'Air Algérie cloués au sol par une grève

AFP

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger