mis à jour le

Les FARDC avancent vers les positions du M23 à Runyoni au nord de Goma, en novembre 2013. Reuters / Stringer.
Les FARDC avancent vers les positions du M23 à Runyoni au nord de Goma, en novembre 2013. Reuters / Stringer.

Vers la fin du M23 ?

Chassé de ses dernières positions en RDC par les troupes régulières, le M23 voit son existence menacée. Retour sur les origines du mouvement rebelle de l’est congolais.

Le siège de Rutshuru aura duré à peine deux jours. Retranchés sur les collines de Tshanzu, Mbuzi et Runyoni, les insurgés ont été chassés du pays dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 novembre. Après un échange de salves épars, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont donné l'assaut final lundi soir, rapporte Radio Okapi. Les combattants rebelles ont fui devant l'avancée des troupes loyalistes après avoir brûlé ce qu'ils ne pouvaient emmener avec eux.

Tandis que la trêve sollicitée dimanche par le président du Mouvement du 23 mars, Bertrand Bisimwa, semblait ouvrir la voie à une solution diplomatique, la volonté des FARDC de repousser la milice hors du Kivu a joué en faveur de l'option militaire. Les derniers obus ont sifflé un air de chant du cygne pour Bisimwa. Malgré l'optimisme affiché par le gouvernement congolais, qui a annoncé une «victoire totale» sur les rebelles, les habitants des localités de l'est du pays se gardent bien de crier victoire. L'effroi, enraciné dans l'histoire coloniale de la région, est tenace.

Héritage colonial

C'est au début du XXe siècle, sous le patronage des Allemands, qu'une fracture se creuse entre propriétaires terriens et cultivateurs de l'est du lac Kivu. Les premiers, tutsis, ont généralement la faveur du colonisateur. En 1931, l'administration belge officialise le schisme en distribuant des cartes d'identitées où figurent l'origine clanique. Dès lors, la société rwandaise est infusée d’un fondamentalisme ethnique qui verse dans la caricature (les tutsis grands et élancés s’opposent aux hutus trapus).

Le critère racial est instrumentalisé politiquement et les violences éclatent en avril 1994. Bilan : plus de 800 000 morts et un nombre incommensurable de réfugiés. Certains d’entre eux, hutus, se retrouvent au Zaire voisin. Sa transition à peine entamée, le Rwanda reprend les armes. Craignant le retour des réfugiés hutus, il opère une incursion en territoire congolais, ouvrant la voie à la rébellion de Laurent-Désiré Kabila vers Kinshasa.

Les troupes du général Nkunda atteignent la capitale en 1997. Elles laissent le trône à Kabila, mais refusent d’évacuer le Kivu. Il en va, selon le chef militaire, de la sécurité des tutsis du Congo. De son côté, Kigali entend préserver un certain contrôle sur l’est de la RDC et ses richesses. Pour ce faire, il apporte son soutien logistique à Nkunda et son Congrès National pour la Défense du Peuple (CNPD). En 2009, à la faveur d’un réchauffement entre Kabila fils et Kagame, Nkunda est fait prisonnier. Il signe un accord de paix avec Kinshasa, le 23 mars. Certains membres du CNPD sont alors intégrés aux FARDC. D’autres, rejoignent la rébellion du M23. Une milice de plus dans une région torturée.

Pour aller plus loin: RDC, les mystères du M23

Lu sur Radio Okapi

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Ce ne sont pas les journalistes qui couvrent le mieux Ebola  Et pendant ce temps, en Libye, c'est toujours le chaos  Il va bien falloir quelqu'un pour diriger la Libye 

M23

AFP

RDC: la vie a repris, mais l'occupation par le M23 a laissé des traces

RDC: la vie a repris, mais l'occupation par le M23 a laissé des traces

AFP

RDC: l'ex-rébellion M23 dénonce l'arrestation arbitraire de cadres

RDC: l'ex-rébellion M23 dénonce l'arrestation arbitraire de cadres

AFP

RDC: le M23 dément être en voie de résurgence militaire

RDC: le M23 dément être en voie de résurgence militaire

FARDC

RDC

Où va la RDC?

Où va la RDC?

Congo-Kinshasa

RDC: les mystères du M23

RDC: les mystères du M23

Droits de l'homme

A quand la justice en RDC

A quand la justice en RDC

histoire

AFP

Avec "Half of a yellow sun", l'acteur Chiwetel Ejiofor renoue avec son histoire

Avec "Half of a yellow sun", l'acteur Chiwetel Ejiofor renoue avec son histoire

AFP

Mandela: une difficile histoire d'amour avec les Blancs

Mandela: une difficile histoire d'amour avec les Blancs

mappemonde

Quand l'Afrique ressemblait aux Etats-Unis

Quand l'Afrique ressemblait aux Etats-Unis