SlateAfrique

mis à jour le

Youssou Ndour, faiseur de rois au Sénégal

Youssou Ndour se lance en politique, fait savoir l'Agence de presse sénégalaise (APS). Dans une déclaration diffusée sur les ondes de Radio Futurs Médias (RFM) et sur la chaîne de télévision Futurs Médias (TFM), le chanteur sénégalais a déroulé les activités de son mouvement Fecce Ma ci Bollé, qui s’engage dans une dynamique nouvelle de protestation. Précisant toutefois qu’il ne sera pas candidat à la présidentielle de 2012, il a promis de «faire en sorte que plus personne ne gouverne le Sénégal à sa guise et en toute impunité».

Fecce Ma ci Bollé se veut un espace d’expression libre et démocratique qui «reflète la face des Sénégalais», a expliqué son initiateur. Le mouvement, créé il y a un an, a été relancé le 14 septembre 2011 dans la dynamique du «Disso», (entente en wolof). Il s’agit, dans cette nouvelle approche, de «défendre les valeurs des Sénégalais et de mettre en harmonie les différentes économies, les acteurs politiques et les populations», a affirmé Youssou Ndour, le Pdg du groupe Futurs Médias. L'interprète du tube Seven seconds compte désormais peser sur l’avenir politique du pays.

Le mouvement de protestation Fecce Ma ci Bollé est né en mai 2010, à la suite d’un conflit opposant Youssou Ndour au gouvernement sénégalais. Ce dernier avait refusé à l’époque de lui octroyer une fréquence pour son groupe Futurs Médias. Après de vaines tentatives de lancer sa télé, Fecce Maci Bollé avait donc vu le jour afin de faire pression sur le gouvernement. Grâce au soutien de leaders politiques et de la société civile, le combat a porté ses fruits le 11 septembre 2010. Seulement, quelques temps après le démarrage de la chaîne de télévision, le mouvement avait été jeté aux oubliettes. A l’époque Fecce Ma Ci bollé s'était mué en «Télé maci guéné» (J'abandonne) pour railler le chanteur.

A quelques mois de la présidentielle de février 2012 au Sénégal,  le mouvement sort des tiroirs.

Youssou Ndour le définit comme «un forum [qui] se veut le plateau du peuple sur lequel, hommes et femmes politiques, candidates et candidats à la présidentielle de 2012 pourront présenter leurs programmes aux Sénégalais»

Il est certain qu'avec cette irruption de la star de la World Music sur la scène politique, les différents candidats multiplieront les attentions à son égard. Après avoir trusté le haut des charts de la musique pop, et réussi en tant que magnat des médias, voilà désormais Youssou Ndour faiseur de rois. Fabuleux destin que celui de cet homme issu du quartier populaire de la Médina à Dakar, et devenu l'un des hommes dont la voix compte dans le monde.

Lu sur APS, Dakaractu