mis à jour le

Un centre de traitement

Véritable problème environnemental, les déchets hospitaliers sont souvent déversés dans des décharges publiques. Pour assurer une meilleure gestion, les pouvoirs publics ont lancé plusieurs projets de centres de traitement spécialisés. Ainsi, à Ouargla, un centre de traitement des déchets hospitaliers a été mis en service au niveau de l'EPH Mohamed Boudiaf. Celui-ci dispose d'un équipement spécialisé dans le traitement des déchets d'activités de soins à risques infectieux (Dasri), qui présentent justement des dangers pour la santé des personnes et pour l'environnement. Selon le directeur de la santé, de la population (DSP), Imadeddine Mouad, ce nouveau centre dispose d'une capacité de désinfection de 1000 litres/cycle (le cycle dure 35 à 40 minutes) de déchets stérilisés et assimilés à d'autres types de déchets ménagers, qui seront évacués et déversés dans des décharges publiques ou au centre d'enfouissement technique (CET). Sur la base de conventions à élaborer prochainement, les cliniques et laboratoires privés de Ouargla seront également obligés de détruire leurs déchets au niveau du centre de traitement de l'hôpital Mohamed Boudiaf, qui peut traiter des quantités de 250 à 300 kg, a-t-il souligné.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

traitement

AFP

Niger: les magistrats dénoncent "l'immixtion" du régime dans "le traitement de dossiers judiciaires"

Niger: les magistrats dénoncent "l'immixtion" du régime dans "le traitement de dossiers judiciaires"

AFP

Mali: l'ONU en gendarme dans le Nord, Bamako avertit contre "tout traitement inéquitable"

Mali: l'ONU en gendarme dans le Nord, Bamako avertit contre "tout traitement inéquitable"

AFP

Ebola: le Liberia n'a plus aucun malade dans ses centres de traitement

Ebola: le Liberia n'a plus aucun malade dans ses centres de traitement

Ouargla

Neila Latrous

Ouargla se prépare à une invasion de criquets

Ouargla se prépare à une invasion de criquets

Vu d'Oran

Algérie: le chômeur, ennemi public numéro 1

Algérie: le chômeur, ennemi public numéro 1

Vu d'Alger

Algérie: le racisme au quotidien

Algérie: le racisme au quotidien