mis à jour le

Les tunnels de Bouzegza rouverts

Systèmes de sécurité et d'aération, ventilation, panneaux à messages variables, caméras de surveillance : tout est neuf dans les tunnels de Bouzegza. Les tunnels de Bouzegza répondent désormais aux normes de sécurité. En effet, les travaux de montage des équipements de sécurité, entamés il y a une semaine au niveau des deux ouvrages implantés dans les monts de Bouzegza, dans la wilaya de Boumerdès, sont presque achevés, a-t-on constaté hier lors d'une virée sur place. Les deux ouvrages ont été rouverts à la circulation automobile. Confiés à l'entreprise allemande Schneider-Electric, en charge de l'installation de ces équipements, les deux ouvrages ont été livrés vendredi soir, dans les deux sens, à la circulation automobile. Des caméras de surveillance et un tableau à messages variables à l'intérieur des tunnels ont été posés. Outre ces supports, l'entreprise en charge des travaux doit également installer, à l'entrée du premier tunnel, sis à la limite avec la wilaya de Bouira, un tableau géant numérique qui servira de plaque de signalisation avertissant les usagers de ce tronçon important en cas de danger ou autres travaux au niveau des tunnels, a précisé récemment à El Watan une source de l'Agence nationale des autoroutes (ANA), qui a souligné que les travaux qu'exécute la société allemande vont permettre un achèvement total de toutes les opérations sur les deux tunnels. Il est utile de rappeler que l'ANA, ayant chapeauté ce projet, a opéré à maintes reprises des travaux sur cette route, dont les tunnels de Bouzegza. Ouverts à la circulation dans la précipitation par l'ex-ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, fin novembre 2011, les deux tunnels ont été livrés sans aucune commodité. Des dizaines d'accidents parfois mortels ont été enregistrés à l'intérieur et à l'extérieur des deux ouvrages. D'ailleurs, au premier jour de la fermeture de ces deux ouvrages, deux personnes ont trouvé la mort dans un carambolage. Trois jours après, deux travailleurs de la société allemande ont été grièvement blessés à la suite d'un accident de la route survenu à l'entrée d'un des tunnels de Bouzegza. Le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali, qui a effectué une visite inopinée au cours de l'installation de ces équipements, avait assuré aux usagers que ces deux tunnels ne seront plus fermés à la circulation après l'achèvement de ces opérations. Le ministre est confiant, l'avenir le confirmera-t-il ? 

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

circulation

AFP

RDC: trois nouveaux robots agents pour réguler la circulation

RDC: trois nouveaux robots agents pour réguler la circulation

chauffards

Pourquoi les Congolais conduisent mal

Pourquoi les Congolais conduisent mal

Dr Vincent Sosthène Fouda

La libre circulation en Afrique centrale n'est pas un décret politique mais une volonté des peuples

La libre circulation en Afrique centrale n'est pas un décret politique mais une volonté des peuples