mis à jour le

Sit in

Dimanche matin, une dizaine de jeunes ont observé un sit in à la sortie de la ville, à proximité du complexe touristique La Tafna, sur la route d'Oujda, pour dénoncer l'attaque du consulat d'Algérie à Casablanca, vendredi dernier.   « L'Algérie est un pays souverain et l'attaque de notre consulat à Casablanca est une agression caractérisée, un acte abject. Nous tenons à dénoncer fermement ces agissements de lâches du Makhzen et nous continuerons à soutenir la cause du Sahara occidentale » clamaient en substance les manifestants pacifiques. Ayant demandé une autorisation pour se rendre sur le tracé frontalier et observer leur sit in, les jeunes citoyens ont été dissuadés par le chef de daïra de Maghnia, d'où leur décision de se rassembler à la sortie de la ville. « Nous ne brûlons ni emblème du Maroc, ni ne prononçons des obscénités à l'égard du pays voisin. Nous sommes ici pour exprimer notre mécontentement à la suite de la violation de notre consulat et la profanation de notre drapeau par des illuminés à la solde du makhzen... », ont tenu à préciser les manifestants.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

consulat

AFP

Egypte: l'attentat contre le consulat italien au Caire a fait un mort et quatre blessés

Egypte: l'attentat contre le consulat italien au Caire a fait un mort et quatre blessés

AFP

Tunis ferme son consulat

Tunis ferme son consulat

AFP

Libye: explosion près du consulat tunisien

Libye: explosion près du consulat tunisien

Casablanca

AFP

Foot: John Toshack démis de ses fonctions au Wydad Casablanca

Foot: John Toshack démis de ses fonctions au Wydad Casablanca

AFP

Maroc: un mort, 19 blessés dans l'effondrement d'un immeuble

Maroc: un mort, 19 blessés dans l'effondrement d'un immeuble

AFP

Un pan d'un hôtel historique de Casablanca s'effondre: un mort, deux blessés

Un pan d'un hôtel historique de Casablanca s'effondre: un mort, deux blessés