mis à jour le

Soudan du sud: le principal opposant Lam Akol de retour d'exil

Le dirigeant de l'opposition du Soudan du sud, Lam Akol, qui avait été accusé de soutenir la rébellion, est revenu dans son pays samedi pour la première fois après un exil de près de deux ans, bénéficiant d'une amnistie présidentielle.

Ancien "seigneur de guerre", Akol, qui a combattu dans les deux camps, le Nord et le Sud, pendant la guerre civile soudanaise (1983-2005), a été l'adversaire le plus résolu du président Salva Kiir, depuis qu'il s'est séparé du parti au pouvoir en 2009.

"Je suis extrêmement heureux d'être au Soudan du Sud", a déclaré M. Akol aux journalistes, à son arrivée à l'aéroport de Juba.

"Il est temps pour le peuple du Soudan du Sud, d'être ensemble, de rester ensemble", a-t-il dit.

M. Akol, qui était opposé au président Kiir dans l'élection de 2010, dirige le Mouvement populaire de libération du Soudan-Changement démocratique (SPLM-DC), unique parti d'opposition issu d'une scission avec le SPLM de M. Kiir, l'ex-rébellion qui a conclu en 2005 la paix avec le Nord après une guerre de plus de 20 ans (deux millions de morts).

Il était accusé de soutenir une rébellion dont les forces seraient armées par le Soudan, ce que et M. Akol et le Soudan ont toujours démenti.

Khartoum et Juba se sont lancés des accusations réciproques de soutenir des rebelles sur le territoire de l'autre.

Depuis son départ du Soudan du Sud en novembre 2001, M. Akol a passé l'essentiel de son exil à Khartoum.

L'amnistie de M. Kiir, le mois dernier - qui concerne aussi d'autres rivaux politiques et d'autres chefs de la rébellion - a été considérée comme un moyen de renforcer le soutien politique et de régler les anciens différends qui datent de la guerre, il y a plusieurs décennies.

Cela fait suite à un complet remaniement du gouvernement, et le limogeage du vice-président Riek Machar.

AFP

Ses derniers articles: Centre du Mali: une vingtaine, voire une quarantaine de morts, dans de nouvelles attaques  Bissau: élection présidentielle en novembre  Algérie: le chef de l'armée met en garde contre une destruction des fondements de l'Etat 

Soudan

AFP

Soudan du Sud: la faim progresse malgré l'accord de paix, selon l'ONU

Soudan du Sud: la faim progresse malgré l'accord de paix, selon l'ONU

AFP

L'émissaire américain au Soudan pour favoriser une reprise des négociations

L'émissaire américain au Soudan pour favoriser une reprise des négociations

AFP

Soudan du Sud: un défenseur des droits humains condamné

Soudan du Sud: un défenseur des droits humains condamné

opposant

AFP

Présidentielle au Malawi: un deuxième opposant  demande l'annulation du scrutin

Présidentielle au Malawi: un deuxième opposant demande l'annulation du scrutin

AFP

Comores: tirs

Comores: tirs

AFP

Obscur assassinat d'un ex-agent français soupçonné d'avoir voulu tuer un opposant congolais

Obscur assassinat d'un ex-agent français soupçonné d'avoir voulu tuer un opposant congolais

retour

AFP

CAN-2019: Msakni le Lynx de retour parmi les 23 Aigles tunisiens

CAN-2019: Msakni le Lynx de retour parmi les 23 Aigles tunisiens

AFP

La Côte d'Ivoire lutte contre le retour de la dengue

La Côte d'Ivoire lutte contre le retour de la dengue

AFP

RDC: l'ex-chef de guerre Bemba annonce un nouveau retour

RDC: l'ex-chef de guerre Bemba annonce un nouveau retour