mis à jour le

Soudan du sud: le principal opposant Lam Akol de retour d'exil

Le dirigeant de l'opposition du Soudan du sud, Lam Akol, qui avait été accusé de soutenir la rébellion, est revenu dans son pays samedi pour la première fois après un exil de près de deux ans, bénéficiant d'une amnistie présidentielle.

Ancien "seigneur de guerre", Akol, qui a combattu dans les deux camps, le Nord et le Sud, pendant la guerre civile soudanaise (1983-2005), a été l'adversaire le plus résolu du président Salva Kiir, depuis qu'il s'est séparé du parti au pouvoir en 2009.

"Je suis extrêmement heureux d'être au Soudan du Sud", a déclaré M. Akol aux journalistes, à son arrivée à l'aéroport de Juba.

"Il est temps pour le peuple du Soudan du Sud, d'être ensemble, de rester ensemble", a-t-il dit.

M. Akol, qui était opposé au président Kiir dans l'élection de 2010, dirige le Mouvement populaire de libération du Soudan-Changement démocratique (SPLM-DC), unique parti d'opposition issu d'une scission avec le SPLM de M. Kiir, l'ex-rébellion qui a conclu en 2005 la paix avec le Nord après une guerre de plus de 20 ans (deux millions de morts).

Il était accusé de soutenir une rébellion dont les forces seraient armées par le Soudan, ce que et M. Akol et le Soudan ont toujours démenti.

Khartoum et Juba se sont lancés des accusations réciproques de soutenir des rebelles sur le territoire de l'autre.

Depuis son départ du Soudan du Sud en novembre 2001, M. Akol a passé l'essentiel de son exil à Khartoum.

L'amnistie de M. Kiir, le mois dernier - qui concerne aussi d'autres rivaux politiques et d'autres chefs de la rébellion - a été considérée comme un moyen de renforcer le soutien politique et de régler les anciens différends qui datent de la guerre, il y a plusieurs décennies.

Cela fait suite à un complet remaniement du gouvernement, et le limogeage du vice-président Riek Machar.

AFP

Ses derniers articles: RDC: au moins 20 morts dans un accident de la route  La faim pousse des troupes sud-soudanaises  Au Soudan, les victimes du Darfour veulent voir Béchir devant la CPI 

Soudan

AFP

Quatre diplomates américains ouvrent des comptes bancaires au Soudan

Quatre diplomates américains ouvrent des comptes bancaires au Soudan

AFP

Le Soudan du Sud renégocie un accord pétrolier avec Khartoum

Le Soudan du Sud renégocie un accord pétrolier avec Khartoum

AFP

George Clooney appelle

George Clooney appelle

opposant

AFP

Maurice Kamto, principal opposant camerounais, libéré après neuf mois de prison

Maurice Kamto, principal opposant camerounais, libéré après neuf mois de prison

AFP

Cameroun: le tribunal militaire ordonne la remise en liberté du principal opposant Kamto

Cameroun: le tribunal militaire ordonne la remise en liberté du principal opposant Kamto

AFP

Cameroun: début du procès du principal opposant

Cameroun: début du procès du principal opposant

retour

AFP

Afrique: Poutine signale le retour russe par un ambitieux sommet

Afrique: Poutine signale le retour russe par un ambitieux sommet

AFP

Afrique du Sud: retour des délestages chez le géant électrique Eskom en grande difficulté

Afrique du Sud: retour des délestages chez le géant électrique Eskom en grande difficulté

AFP

RDC: Koffi Olomide dans la tourmente de la censure avant son retour en France

RDC: Koffi Olomide dans la tourmente de la censure avant son retour en France