mis à jour le

Kidal, 28 août 2013. REUTERS/Adama Diarra
Kidal, 28 août 2013. REUTERS/Adama Diarra

Deux journalistes français tués au Mali

Les deux journalistes de RFI enlevés au Mali sont morts, annonce le Quai d'Orsay.

Deux journalistes français travaillant pour RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verion, ont été tués à Kidal, au Mali, ce samedi. Une information confirmée par le Quai d'Orsay. Un commando armé avait kidnappé les deux journalistes à l'occasion d'un reportage que ces derniers effectuaient sur le MNLA (Mouvement national pour la libération de l'Azawad). 

Selon Le Monde.fr, les corps ont été découverts à une douzaine de kilomètres de Kidal. L'armée française est sur place pour procéder à l'identification.

"Quelques minutes après le début de la poursuite des ravisseurs des deux Français, on nous a informés que leurs corps ont été retrouvés criblés de balles à l'extérieur de la ville", a déclaré Paul-Marie Sidibé, préfet de la localité de Tinzawaten, qui est basé à Kidal.

Les journalistes de Radio France internationale sont sous le choc et en colère depuis l'annonce de la mort de leurs confrères. La radio consacre une édition spéciale à la disparition de Ghislaine Dupont et Claude Verion. Deux professionnels du journalisme. 

Ils ont été enlevés par des hommes armés en centre-ville de Kidal, a déclaré une source sécuritaire malienne, information confirmée par une source militaire. 

Les deux journalistes étaient en reportage. Ils avaient chacun un appareil d'enregistrement et avaient avaient rendez-vous vers la Banque malienne de solidarité (BMS) de Kidal, ils ont été enlevés par des hommes armés qui ont quitté la ville avec eux, a précisé la source militaire.

Kidal, ville située à plus de 1.500 km au nord-est de Bamako, près de la frontière avec l'Algérie, est le berceau de la communauté touareg et de sa rébellion du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA).

Ghislaine Dupont, journaliste expérimentée spécialiste de l'Afrique à RFI depuis des annés, était déjà venue faire des reportages dans cette ville lors de la présidentielle de juillet-août au Mali.

Elle avait quitté Bamako pour Kidal mardi, en vue d'émissions spéciales sur le Mali devant passer sur RFI les 7 et 8 novembre.

A lire sur RFI 
 
Le portrait de Ghislaine Dupont
Le portrait de Claude Verlon
 
Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Ses derniers articles: En Tunisie, la grenade est la star de l'automne  L'escrimeuse Inès Boubakri dédie sa médaille d'or à « la femmes tunisienne»  En Afrique du Sud, des élections municipales cruciales pour l'ANC 

Mali

AFP

Trois Casques bleus et un soldat malien tués dans le nord-est du Mali

Trois Casques bleus et un soldat malien tués dans le nord-est du Mali

AFP

Des jihadistes revendiquent une attaque ayant tué deux soldats au Mali

Des jihadistes revendiquent une attaque ayant tué deux soldats au Mali

AFP

L'état d'urgence au Mali prorogé d'un an

L'état d'urgence au Mali prorogé d'un an