mis à jour le

Mali : les Pays-Bas vont envoyer 380 soldats et 4 hélicoptères Apache

Les Pays-Bas vont envoyer environ 380 militaires et quatre hélicoptères d'attaque Apache au Mali après l'appel de l'ONU à renforcer les troupes dans ce pays confronté aux attaques persistantes de djihadistes dans le Nord, a annoncé vendredi 1er novembre, Mark Rutte, Premier ministre néerlandais. « Les Pays-Bas ont décidé de répondre à l'appel de l'ONU. Le nord du Mali menace de devenir un endroit où sont formés librement les terroristes », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'issue du Conseil des ministres.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Mali

AFP

L'opération militaire française au Mali et au Sahel en chiffres

L'opération militaire française au Mali et au Sahel en chiffres

AFP

Macron au Mali pour donner une nouvelle dimension

Macron au Mali pour donner une nouvelle dimension

AFP

Programme chargé pour Macron au Mali

Programme chargé pour Macron au Mali

Pays-Bas

AFP

Soudan: l'ambassadrice des Pays-Bas nage dans le Nil après un pari Facebook

Soudan: l'ambassadrice des Pays-Bas nage dans le Nil après un pari Facebook

AFP

Côte d'Ivoire: plus de 100.000 victimes assignent Trafigura en justice aux Pays-Bas

Côte d'Ivoire: plus de 100.000 victimes assignent Trafigura en justice aux Pays-Bas

AFP

Mondial/Préparation: des Pays-Bas pragmatiques dominent le Ghana

Mondial/Préparation: des Pays-Bas pragmatiques dominent le Ghana

soldats

AFP

En Afrique du Sud, les soldats oubliés de l'apartheid

En Afrique du Sud, les soldats oubliés de l'apartheid

AFP

Tchad: 9 soldats et 40 jihadistes tués dans une attaque de Boko Haram

Tchad: 9 soldats et 40 jihadistes tués dans une attaque de Boko Haram

AFP

Huit soldats maliens tués dans une attaque dans le centre du Mali

Huit soldats maliens tués dans une attaque dans le centre du Mali