mis à jour le

Le consulat Algérien

Le consulat d’Algérie à Casablanca (Maroc) a été attaqué dans la matinée de ce vendredi 1er novembre. Alger a fermement condamné et le chargé d'Affaires du Royaume du Maroc a été convoqué vendredi soir au siège du ministère des Affaires étrangères.

L’enceinte a été encerclée par des dizaines de manifestants qui réclamaient que le drapeau Algérien soit mis à terre. Un des activistes  a réussi à s’introduire dans l’enceinte du consulat et à arracher le drapeau Algérien du toit, sous les hurlements encourageants des manifestants, en présence même des services de sécurité marocains. La vidéo de l’attaque fait le tour de la toile.

L’atteinte à l’emblème national, en ce 1er novembre, date de célébration du 59 anniversaire du déclenchement de la guerre de libération tellement précieuse pour les Algériens, a de quoi mettre encore plus d’huile sur le feu qui embrase les relations diplomatiques entre les deux pays depuis quelques jours. Au c½ur des tirs croisés diplomatiques entre le Président Algérien Bouteflika et le Roi du Maroc Mohamed VI, la sempiternelle question du Sahara Occidental.

Des manifestants manipulés ?

Les manifestants qui ont attaqué le consulat d’Algérie à Casablanca auraient répondu à l’appel du Mouvement des jeunes royalistes, lancé jeudi 31 octobre 2013 sur Facebook. Un mouvement qui se donne pour mission « d’empêcher toute atteinte contre la monarchie ».

Appel du mouvement des jeunes royalistes lancé jeudi 31 octobre sur Facebook

Appels au calme

Sur les réseaux sociaux, les condamnations pleuvent mais la prudence reste de mise :

« Manipulation sordide des masses. Dans quelques jours on lira des choses sur des manifs de marocains contre le pouvoir en place. C’est trop gros pour dire que c’est spontané » commente un internaute.

« Je pense qu’il faut tempérer les ardeurs, évitons de verser dans l’insulte et la provocation, les deux peuples ne méritent pas cela. Et surtout évitons de tomber dans un éventuel piège tendu par je ne sais pas qui » ajoute un autre.

« En tant que Marocain, je ne peux qu’exprimer m’excuses pour cet acte aussi lâche qu’irresponsable » déclare un autre sur le mur d’un de ses amis Algériens.

Alger condamne

Si les appels aux calme se multiplient de part et d’autres. Alger n’a pas manqué de condamner  l'acte « caractérisé » de violation des locaux de son Consulat général par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani.

« Ledit individu qui a eu le temps et la possibilité d'arracher le drapeau national de son mât n'a été arrêté, qu'après que son forfait ait été accompli, par un dispositif policier qui ne semble pas avoir la protection des locaux et des personnels consulaires algériens comme mission impérieuse », a jouté M. Belani.

Il a relevé avec « consternation que l'emblème national a été profané en ce jour sacré du 1er Novembre qui symbolise la communion des peuples maghrébins dans l'épopée de la libération de l'Algérie », ajoutant que « l'Algérie escompte que ce grave incident ne se reproduira pas ».

« Cet acte grave n'aurait pas été possible sans le déchaînement de haine et de dénigrement qu'une partie de la classe politique et la presse marocaines se sont employées à cultiver parmi la population marocaine contre l'Algérie », a soutenu le porte-parole du ministère.

« Le ministère des Affaires étrangères souligne l'obligation pesant sur le pays hôte en matière de protection des personnels et locaux diplomatiques et consulaires algériens en vertu du droit international », a souligné M. Belani.

« Dans ce contexte, le chargé d'Affaires du Royaume du Maroc a été convoqué vendredi soir au siège du ministère des Affaires étrangères et des explications circonstanciées lui ont été demandées », a également ajouté le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Rien ne va plus entre l’Algérie et le Maroc?

Plutôt entre le Régime Algérien et la monarchie marocaine.

Fella Bouredji

A lire aussi :

Algérie-Maroc : Cheb Khaled se dit plutôt Maghrébin!

Slate Afrique les blogs

Ses derniers articles: Tunisie : Le retour de la censure sur le Net?  Tunisie : Le retour de la censure sur le Net?  Egypte: hommage paradoxal aux manifestants anti-régime militaire 

consulat

AFP

Egypte: l'attentat contre le consulat italien au Caire a fait un mort et quatre blessés

Egypte: l'attentat contre le consulat italien au Caire a fait un mort et quatre blessés

AFP

Tunis ferme son consulat

Tunis ferme son consulat

AFP

Libye: explosion près du consulat tunisien

Libye: explosion près du consulat tunisien

Casablanca

AFP

Foot: John Toshack démis de ses fonctions au Wydad Casablanca

Foot: John Toshack démis de ses fonctions au Wydad Casablanca

AFP

Maroc: un mort, 19 blessés dans l'effondrement d'un immeuble

Maroc: un mort, 19 blessés dans l'effondrement d'un immeuble

AFP

Un pan d'un hôtel historique de Casablanca s'effondre: un mort, deux blessés

Un pan d'un hôtel historique de Casablanca s'effondre: un mort, deux blessés

attaque

AFP

Cameroun: six militaires tués dans une attaque de Boko Haram

Cameroun: six militaires tués dans une attaque de Boko Haram

AFP

Niger: cinq soldats tués et quatre disparus dans une attaque

Niger: cinq soldats tués et quatre disparus dans une attaque

AFP

Mali: un Casque bleu togolais et 2 civils tués dans une attaque

Mali: un Casque bleu togolais et 2 civils tués dans une attaque