mis à jour le

Des manifestants marocains attaquent le consulat d’Algérie

Des dizaines de manifestants marocains en colère ont attaqué, vendredi 1e novembre, le consulat algérien à Casablanca. Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre des activistes marocains tentant de s'introduire à l'intérieur de la représentation diplomatique algérienne. L'un des manifestations, d'après la vidéo posté, réussi à escalader le grillage d'entrée puis l'un des murs du bâtiment immaculé consulat avant d'enlever l'emblème national de son mât sous les acclamations d'une foule surexcitée. Selon le site demain online (www.demainonline.com), une petite foule de marocains scandant « drapeau in'zel » (le drapeau doit tomber), et exhibant des drapeaux marocains a attaqué ce matin le consulat algérien à Casablanca. « Devant l'apparente passivité de la police marocaine, qu'on sait plus vigoureuse et même violente quand il s'agit de casser du dissident marocain, qui a laissé faire », rapporte le site. Dans cette vidéo, ajoute le site, on voit des policiers qui ne tentent même pas de retenir le petit groupe qui est scotché aux grilles qui ceinturent le Consulat. La vidéo se termine sans que l'on sache ce qui s'est passé avec le drapeau et si la police a finalement arrêté le Marocain qui a violé le territoire algérien, puisque le consulat bénéficie, selon les lois internationales, de l'extraterritorialité. « Ce n'est pas la première fois que certains « milieux » de l'entourage royal (...) se substituent à la politique et à la diplomatie marocaines pour promouvoir une sorte de stratégie de la tension », relève demainonline Cette attaque, en cette date hautement symbolique pour le peuple algérien intervient après une campagne médiatique particulièrement violente contre l'Algérie et le rappel pour consultation, mercredi 30 octobre, de l'ambassadeur du Maroc à Alger. Jeudi 30 octobre, le ministère des affaires étrangères, avait indiqué, dans un communiqué, que l' « Algérie prend note avec "regret" de la décision "injustifiée" du gouvernement marocain relative au rappel pour consultations de son ambassadeur à Alger ». « Cette décision injustifiée constitue une escalade malencontreuse qui s'appuie sur des motifs fallacieux et attentatoires à la souveraineté de l'Algérie, dont les positions de principe sur les questions régionales et internationales ne sont susceptibles d'aucune remise en cause sous l'effet d'interférences étrangères », avait ajouté la même source dans un communiqué repris par l'APS. Et de poursuivre : « La position de principe de l'Algérie sur le nécessaire parachèvement de la décolonisation du Sahara occidental n'a jamais varié et le discours prononcé à Abuja par le ministre de la Justice, garde des Sceaux, ne fait que rappeler la constance de cette position qui est non seulement connue mais largement soutenue par l'Union africaine, le Parlement européen, ainsi que par de nombreux autres acteurs internationaux ». Pour le ministère des affaires étrangères, « La campagne ininterrompue de dénigrement de l'Algérie, menée avec acharnement par une partie de la classe politique marocaine, relayée et amplifiée par les médias publics de ce pays, est contraire à l'esprit des relations de fraternité, de coopération et de bon voisinage entre les deux pays ». « L'Algérie, en ce qui la concerne, maintient en place l'ensemble de ses missions diplomatiques et consulaires dans le royaume du Maroc, ainsi que les chefs desdites missions qui poursuivent normalement leurs activités. Elle forme le ferme espoir que cet épisode malheureux dans le cours des relations algéro-macoraines pourra être contenu dans sa juste dimension et être rapidement dépassé », concluait le communiqué.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

manifestants

AFP

Soudan: quatre manifestants abattus lors d'un rassemblement

Soudan: quatre manifestants abattus lors d'un rassemblement

AFP

Soudan: les manifestants tués lundi par des tirs de paramilitaires, accuse un général

Soudan: les manifestants tués lundi par des tirs de paramilitaires, accuse un général

AFP

Soudan: Longues files d'attente

Soudan: Longues files d'attente

Marocains

AFP

CAN-2019: les 23 Marocains avec Ziyech et Hakimi

CAN-2019: les 23 Marocains avec Ziyech et Hakimi

AFP

Les chrétiens marocains appellent au respect de la liberté de culte

Les chrétiens marocains appellent au respect de la liberté de culte

AFP

Les Marocains suivent de près la mobilisation chez leur voisin algérien

Les Marocains suivent de près la mobilisation chez leur voisin algérien

consulat

AFP

La RDC signifie

La RDC signifie

AFP

Egypte: l'attentat contre le consulat italien au Caire a fait un mort et quatre blessés

Egypte: l'attentat contre le consulat italien au Caire a fait un mort et quatre blessés

AFP

Tunis ferme son consulat

Tunis ferme son consulat