mis à jour le

Maroc : Le ministère de la communication se penche sur la question des droits d'auteur

Les droits d'auteur et les droits voisins ont été au coeur d'une réunion entre le ministre de la Communication, porte-parole officiel du gouvernement M. Mustapha El Khalfi, et des représentants du bureau exécutif du Syndicat marocain des professionnels du théâtre (SMPT), conduits par le président du syndicat Messaoud Bouhcine.

La Vie éco

Ses derniers articles: Un troisième camouflet pour les conseillers  Arrivée au Maroc du trophée de la Coupe du monde de football  L'ambassadeur de Turquie expulsé d’Egypte 

Maroc

AFP

Gabon: une ministre prêtera serment devant le président Bongo au Maroc

Gabon: une ministre prêtera serment devant le président Bongo au Maroc

AFP

Nouvelles condamnations au Maroc après les tensions sociales dans une ex-cité minière

Nouvelles condamnations au Maroc après les tensions sociales dans une ex-cité minière

AFP

Gabon: le président Ali Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence

Gabon: le président Ali Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence

communication

AFP

Burkina: la présidente du Conseil supérieur de la communication écrouée pour malversations

Burkina: la présidente du Conseil supérieur de la communication écrouée pour malversations

AFP

La justice française autorise la communication de l'acte de naissance complet d'Ali Bongo

La justice française autorise la communication de l'acte de naissance complet d'Ali Bongo

AFP

Burkina: l'ex-ministre de la Communication de Compaoré écroué pour malversations

Burkina: l'ex-ministre de la Communication de Compaoré écroué pour malversations

droits

AFP

Dans la rue, les Soudanaises se battent pour leurs droits

Dans la rue, les Soudanaises se battent pour leurs droits

AFP

Anniversaire des Droits de l'homme: un artiste congolais expose une statue faite de douilles

Anniversaire des Droits de l'homme: un artiste congolais expose une statue faite de douilles

AFP

"Régression patente des droits de l'Homme" au Maroc, selon une ONG

"Régression patente des droits de l'Homme" au Maroc, selon une ONG