mis à jour le

Niger : les quatre otages français enlevés par Aqmi libres

Les quatre otages français, Daniel Larribe, Marc Féret, Pierre Legrand de Couffé et Thierry Dol, qui été enlevés en septembre 2010 par Al-Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi) à Arlit, au Niger, ont été libérés a annoncé François Hollande, depuis Bratislava, en Slovaquie, où il est en visite. "Trois ans, trois ans d'épreuve pour ces ressortissants capturés, détenus par des geôliers sans scrupule. Trois ans de souffrances pour des familles qui vivaient un calvaire et sont aujourd'hui soulagées", s'est réjouit le président François Hollande. "J'ai tenu à prévenir les familles dès que j'ai connu la nouvelle", a-t-il ajouté.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Niger

AFP

L'Américain enlevé au Niger "probablement" aux mains du groupe jihadiste Mujao

L'Américain enlevé au Niger "probablement" aux mains du groupe jihadiste Mujao

AFP

Le Niger mobilisé pour retrouver l'humanitaire américain enlevé

Le Niger mobilisé pour retrouver l'humanitaire américain enlevé

AFP

Nigeria: les Vengeurs du Delta du Niger annoncent un cessez-le-feu

Nigeria: les Vengeurs du Delta du Niger annoncent un cessez-le-feu

otages

AFP

Otages d'Arlit: pas de lien avec l'assassinat de journalistes de RFI

Otages d'Arlit: pas de lien avec l'assassinat de journalistes de RFI

AFP

Retour en Italie des deux ex otages de l'EI en Libye

Retour en Italie des deux ex otages de l'EI en Libye

AFP

Deux Italiens otages de l'EI en Libye libérés

Deux Italiens otages de l'EI en Libye libérés

français

AFP

L'otage français enlevé au Tchad se trouve au Soudan

L'otage français enlevé au Tchad se trouve au Soudan

AFP

Un Français enlevé au Tchad

Un Français enlevé au Tchad

AFP

Le parquet demande un non-lieu pour les soldats français de Sangaris

Le parquet demande un non-lieu pour les soldats français de Sangaris