mis à jour le

Hafid Elalamy vante le textile marocain

Pour sa première sortie médiatique en tant que ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique,  Moulay Hafid Elalamy a souligné que le secteur du textile et de l’habillement au Maroc a connu une “évolution très importante”. Le Maroc a commencé à créer de la valeur ajoutée et dispose aujourd’hui de ses propres modèles qu’il exporte à l’international, et c’est ce qui fait la vraie force de ce secteur, explique-t-il. Il a ajouté que le secteur du textile, identifié comme l’un des métiers mondiaux du Maroc, crée actuellement plus de 175.000 postes d’emploi et exporte environ 31 milliards de Dhs : “Le secteur du textile et de l’habillement se porte bien et ira de mieux en mieux. Il a fait preuve de résilience en traversant sa période la plus difficile et nous sommes confiants en sa capacité à se développer davantage dans les années à venir”.

De son côté, le ministre délégué auprès du ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, chargé du Commerce extérieur, Mohamed Abbou, a mis en exergue l’importance d’encourager les investissements dans ce secteur “prioritaire” qui occupe une place stratégique dans le monde de l’emploi.

HZ

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

textile

AFP

A Soweto, des PME du textile

A Soweto, des PME du textile

AFP

Swaziland: l'industrie textile se rétrécit comme peau de chagrin

Swaziland: l'industrie textile se rétrécit comme peau de chagrin

AFP

Au Nigeria, le monde du textile se plaint de la concurrence des Chinois

Au Nigeria, le monde du textile se plaint de la concurrence des Chinois

marocain

AFP

Centrafrique: un Casque bleu marocain tué dimanche

Centrafrique: un Casque bleu marocain tué dimanche

AFP

Imzouren, l'autre révoltée du Rif marocain

Imzouren, l'autre révoltée du Rif marocain

AFP

Zefzafi, le révolté devenu "icône" du Rif marocain

Zefzafi, le révolté devenu "icône" du Rif marocain