mis à jour le

L’Algérie demande au Maroc de cesser ses attaques

Le Ministre des affaires étrangères, Ramtane Lamamra, vient de réagir aux attaques de l'agence officielle du Maroc MAP qui, depuis l'appel du Chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika, «à la surveillance des droits de l'homme au Sahara occidental», n'a cessé de s'en prendre à l'Algérie à travers des articles «commandés» selon toute vraisemblance par le Makhzen.

Le ministre de la Justice et garde des Sceaux, Tayeb Louh, comme le rappelle d'ailleurs l'agence algérienne APS, a lu, hier à Abuja lors de la Conférence africaine de solidarité avec le peuple sahraoui, au nom de Bouteflika, un discours dans lequel il affirme qu' «il est plus que jamais d'actualité la nécessité de mettre en place un mécanisme international de suivi et de surveillance des droits de l'homme au Sahara occidental».

Aussitôt, le Maroc a réagi. Le même jour, la MAP publie deux articles dont les titres sont : «Droits de l'Homme : Le régime algérien serait mieux avisé de balayer devant sa porte" (Expert US)» et «L'Algérie s'inscrit de nouveau en porte-à-faux contre la volonté sincère de résoudre le conflit régional autour du Sahara». Des attaques, pratiquement officielles, puisqu'émanant de la MAP, qui n'ont pas laissé indifférents les diplomates algériens. "Ainsi, Lamamra, qui juge ces propos irresponsable et inadmissible, appelle le Maroc à la «retenue».  Je continuerai à m'en tenir à la retenue, néanmoins, je dois dire que cet incident ainsi que les déclarations faites par un chef de parti politique marocain ouvertement et outrancièrement expansionnistes, sont absolument inadmissibles et irresponsables", a indiqué le chef de la diplomatie algérienne, avant d'ajouter : «le 8 octobre dernier à l'occasion de la Journée de la diplomatie algérienne, j'avais appelé nos frères marocains à la retenue et j'avais indiqué que pour notre part nous allions observer cette retenue. Depuis lors, malheureusement, nous n'avons pas eu beaucoup de démonstrations de retenue", a déploré le chef de la diplomatie algérienne». Pour finir, Ramtane Lamamra déclare que «nous espérons que conclusion sera tirée et que ces deux positions inadmissibles et irresponsables seront les dernières du genre que nous entendrons».

Elyas Nour

The post L'Algérie demande au Maroc de cesser ses attaques appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

Maroc

AFP

Coronavirus: chaos sur les routes du Maroc après la fermeture de huit villes

Coronavirus: chaos sur les routes du Maroc après la fermeture de huit villes

AFP

Le Maroc réfute un rapport d'Amnesty sur l'espionnage d'un journaliste

Le Maroc réfute un rapport d'Amnesty sur l'espionnage d'un journaliste

AFP

Covid-19: le Maroc érige un hôpital de campagne après l'apparition de foyers

Covid-19: le Maroc érige un hôpital de campagne après l'apparition de foyers

attaques

AFP

Le Mozambique attribue les attaques dans le nord

Le Mozambique attribue les attaques dans le nord

AFP

RDC: 25 personnes tuées dans deux attaques dans des provinces instables de l'Est

RDC: 25 personnes tuées dans deux attaques dans des provinces instables de l'Est

AFP

Burkina: nouvelles violences anti-Peul dans le sillage des attaques jihadistes

Burkina: nouvelles violences anti-Peul dans le sillage des attaques jihadistes