mis à jour le

FFS :

Le premier secrétaire national du Front des forces socialistes (FFS), Ahmed Betatache, avec qui nous nous sommes entretenus hier, en marge de la cérémonie d'ouverture d'une permanence parlementaire des députés de la wilaya de Bouira, a évoqué plusieurs sujets de l'actualité politique du pays. D'emblée, M. Betatache a révélé que dans les prochains jours, il saisira, dans une question écrite, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à propos de la non-présentation de son bilan annuel devant les parlementaires. «Cela fait plus d'une année qu'il (Sellal, ndlr) est à la tête du gouvernement et il n'a pas encore présenté son bilan. C'est une violation de l'une des lois de la République», a-t-il déclaré, avant de préciser que les parlementaires de son parti vont faire en sorte qu'une date soit fixée pour que le Premier ministre puisse présenter chaque année le bilan des activités de ses ministres. Interrogé sur la prochaine élection présidentielle de 2014 et la position du FFS, Ahmed Betatache a précisé que rien n'était clair pour le moment. A propos de la position de son parti sur l'éventuelle candidature du président Abdelaziz Bouteflika pour un quatrième mandant, à laquelle plusieurs formations politiques proches du pouvoir ont affiché clairement leur soutien, le premier secrétaire du FFS a expliqué qu'il s'agissait là de la continuité du même système. «C'est pour cette raison que nous avons appelé à maintes fois la classe politique et la société civile à s'unir autour d'un consensus national pour la sortie de cette crise», a-t-il expliqué. Par ailleurs, notre interlocuteur est revenu sur la convention nationale qu'organisera son parti sur l'énergie, jeudi, à laquelle des personnalités politiques, économiques et scientifiques sont conviées pour débattre de ce sujet.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

FFS

La rédaction

FFS : les victimes des événements survenus en Algérie entre 1963 et 1965 considérées comme des chahids

FFS : les victimes des événements survenus en Algérie entre 1963 et 1965 considérées comme des chahids

La rédaction

LNT

Algérie: le FFS boycotte l’ouverture du Parlement

Algérie: le FFS boycotte l’ouverture du Parlement

lois

AFP

AfSud: le rappeur Mos Def a enfreint les lois sur l'immigration

AfSud: le rappeur Mos Def a enfreint les lois sur l'immigration

AFP

Sierra Leone: première condamnation pour non-respect des lois anti-Ebola

Sierra Leone: première condamnation pour non-respect des lois anti-Ebola

AFP

Sida: la colère des chercheurs et activistes contre les lois homophobes

Sida: la colère des chercheurs et activistes contre les lois homophobes