mis à jour le

Attaque médiatique contre l'Algérie : Lamamra appelle les marocains

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra,  a qualifié mardi à Alger d'"irresponsable" et d'"inadmissible" l'attaque médiatique  menée par l'agence de presse marocaine (MAP) contre l'Algérie suite à l'appel  du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à la surveillance des droits  de l'homme au Sahara occidental, appelant les "frères marocains à la retenue". Dans un discours lu en son nom par le ministre de la Justice et garde  des Sceaux, Tayeb Louh, lundi à Abuja lors de la Conférence africaine de solidarité  avec le peuple sahraoui, le président Bouteflika a jugé "plus que jamais d'actualité"  la nécessité de mettre en place un mécanisme international de suivi et de surveillance  des droits de l'homme au Sahara occidental.          "Le discours prononcé à Abuja au nom du président de la République  par le ministre de la Justice est un rappel de la position bien connue de l'Algérie  sur l'exigence du respect des droits de l'homme au Sahara occidental à travers  la mise en place d'un mécanisme (international) de suivi et de surveillance",  a expliqué M. Lamamra lors d'une conférence de presse animée conjointement avec  la ministre des Relations extérieures de la Colombie, Maria Angela Holguin,  en visite officielle en Algérie.          "Ceci (le discours du président de la République) semble avoir suscité  une réaction de la part de l'agence de presse officielle du royaume marocain  (MAP). Je continuerai à m'en tenir à la retenue, néanmoins, je dois dire que  cet incident ainsi que les déclarations faites par un chef de parti politique  marocain ouvertement et outrancièrement expansionnistes, sont absolument  inadmissibles et irresponsables", a-t-il ajouté.          "Le 8 octobre dernier à l'occasion de la Journée de la diplomatie algérienne,  j'avais appelé nos frères marocains à la retenue et j'avais indiqué que pour  notre part nous allions observer cette retenue. Depuis lors, malheureusement,  nous n'avons pas eu beaucoup de démonstrations de retenue", a déploré le chef  de la diplomatie algérienne.          "Nous espérons que conclusion sera tirée et que ces deux positions inadmissibles  et irresponsables seront les dernières du genre que nous entendrons", a-t-il  souhaité.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

attaque

AFP

Attaque au Burkina : le commando "probablement venu du nord du Mali"

Attaque au Burkina : le commando "probablement venu du nord du Mali"

AFP

Attaque au Burkina: les assaillants étaient "très jeunes"

Attaque au Burkina: les assaillants étaient "très jeunes"

AFP

Nigeria: au moins 4 tués dans une attaque  attribuée

Nigeria: au moins 4 tués dans une attaque attribuée

Marocains

AFP

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

AFP

SNCF: 800 "Chibanis" marocains demandent réparation pour discrimination

SNCF: 800 "Chibanis" marocains demandent réparation pour discrimination

AFP

Des Marocains veulent rapatrier le fossile de leur "monstre du Loch Ness"

Des Marocains veulent rapatrier le fossile de leur "monstre du Loch Ness"