mis à jour le

Egypte: report du procès de policiers après la mort de 37 détenus islamistes

Le procès de quatre officiers de police égyptiens pour la mort en août de 37 prisonniers islamistes asphyxiés par du gaz lacrymogène dans un fourgon pénitentiaire a été reporté mardi au 12 novembre, selon l'agence officielle Mena.

C'est la première fois que la justice poursuit des policiers depuis le début de la répression sanglante contre les islamistes qui a suivi la destitution par l'armée du président Mohamed Morsi le 3 juillet.

Les quatre policiers, dont le numéro deux du commissariat d'où le convoi de détenus était parti, sont accusés d'homicide.

Les 37 détenus se trouvaient dans un convoi transportant plus de 600 prisonniers islamistes vers la prison d'Abou Zaabal, proche du Caire, le 18 août, au plus fort de la répression contre les pro-Morsi. La police avait évoqué une tentative d'évasion qui avait mal fini, tandis que le camp de M. Morsi dénonçait un "assassinat".

Le ministère de l'Intérieur avait accusé les détenus d'avoir pris un policier en otage à l'intérieur du fourgon, un acte qui, selon le ministère, avait poussé ses collègues à tirer des grenades lacrymogènes.

Ces morts, quatre jours après la dispersion dans un bain de sang de rassemblements de milliers de pro-Morsi au Caire, avaient suscité une vague de condamnations internationales et l'inquiétude des militants des droits de l'Homme.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait réclamé "une enquête complète", tandis que les nouvelles autorités installées par l'armée promettaient des investigations exhaustives.

La violente répression lancée après la destitution du premier président démocratiquement élu d'Egypte a fait plus d'un millier de morts, en majorité des manifestants islamistes. En outre, plus de 2.000 islamistes, dont la quasi-totalité des dirigeants des Frères musulmans, la confrérie de M. Morsi, ont été arrêtés.

AFP

Ses derniers articles: Togo : trois morts dans des heurts avec les forces de l'ordre (opposition)  Heurts entre manifestants et forces de l'ordre  L'Afrique doit doubler ses investissements dans les infrastructures 

report

AFP

Kenya: pas de crise constitutionnelle en cas de report des élections (procureur général)

Kenya: pas de crise constitutionnelle en cas de report des élections (procureur général)

AFP

Tunisie: le report des municipales, "un pas en arrière" selon des ONG

Tunisie: le report des municipales, "un pas en arrière" selon des ONG

AFP

CAN-2019: report d'une mission d'inspection des infrastructures au Cameroun

CAN-2019: report d'une mission d'inspection des infrastructures au Cameroun

procès

AFP

Nigeria: l'indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu absent

Nigeria: l'indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu absent

AFP

Maroc: le procès des partisans du mouvement de contestation

Maroc: le procès des partisans du mouvement de contestation

AFP

Nigeria: l'indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu absent

Nigeria: l'indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu absent

policiers

AFP

Attaques au Mozambique, 14 assaillants et deux policiers tués

Attaques au Mozambique, 14 assaillants et deux policiers tués

AFP

Zambie: heurts entre manifestants et policiers devant le Parlement

Zambie: heurts entre manifestants et policiers devant le Parlement

AFP

Niger: deux policiers et un gendarme tués dans une attaque près de l'Algérie

Niger: deux policiers et un gendarme tués dans une attaque près de l'Algérie