mis à jour le

Demande de mise en liberté de Gbagbo : La CPI va-t-elle prendre le risque ?

Laurent Gbagbo va-t-il enfin recouvrer la liberté, même provisoire, à partir d'aujourd'hui ? «Mardi 29 octobre 2013 à 09h00 (10h00 NDLR), la chambre d'appel prononcera son jugement d'appel en session publique. Le jugement porte sur l'appel interjeté par la défense de M. Gbagbo concernant la décision du 11 juillet 2013 de la Chambre préliminaire I sur le troisième examen de la détention de Laurent Gbagbo en vertu de l'article 60 du Statut de Rome», stipule en effet une note de la Cour pénale internationale (CPI).

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

liberté

AFP

Guinée équatoriale: demande de liberté provisoire pour l'opposant Joaquin Elo Ayeto

Guinée équatoriale: demande de liberté provisoire pour l'opposant Joaquin Elo Ayeto

AFP

Libye: situation "dramatique" de la liberté de l’information, déplore RSF

Libye: situation "dramatique" de la liberté de l’information, déplore RSF

AFP

Liberté conditionnelle en Belgique pour l'ex-président ivoirien Gbagbo

Liberté conditionnelle en Belgique pour l'ex-président ivoirien Gbagbo

Gbagbo

AFP

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo libéré sous conditions par la CPI

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo libéré sous conditions par la CPI

AFP

Audience

Audience

AFP

L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo en détention

L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo en détention

CPI

AFP

Centrafrique: les ex-chefs de milice Ngaïssona et Yekatom comparaîtront ensemble

Centrafrique: les ex-chefs de milice Ngaïssona et Yekatom comparaîtront ensemble

AFP

Zambie: l'opposition veut porter plainte contre le président devant la CPI

Zambie: l'opposition veut porter plainte contre le président devant la CPI

AFP

La Belgique "accepte d'accueillir" l'ex président ivoirien Gbagbo, libéré par la CPI

La Belgique "accepte d'accueillir" l'ex président ivoirien Gbagbo, libéré par la CPI