mis à jour le

Taubira insultée : le PS réclame des sanctions

Le Parti Socialiste a réclamé à ce que des poursuites judiciaires soient engagées contre les militants de la Manif pour tous qui ont proféré des insultes racistes en visant Christiane Taubira vendredi à Angers lors de son déplacement. Selon le secrétaire général du parti socialiste Harlem Désir, "ces comportements sont intolérables et constituent un délit, qui doit désormais faire l'objet de poursuites par la justice". Selon Harlem Désir, "il s'agit de discrimination raciale et d'appels à la haine qui ne doivent jamais être tolérés. Que les auteurs ou leurs parents lorsqu'il s'agit de mineurs sachent qu'ils encourront désormais une condamnation est impératif".

Taubira

AFP

Affaire Tibéhirine: "Il est urgent d'avoir une réponse" déclare Taubira

Affaire Tibéhirine: "Il est urgent d'avoir une réponse" déclare Taubira

Actualités

Insultes racistes contre Taubira : La tache noire de la République

Insultes racistes contre Taubira : La tache noire de la République

LNT

Réforme de la Justice : Taubira propose son aide …

Réforme de la Justice : Taubira propose son aide …

PS

AFP

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français

AFP

Congo: le PS juge "non crédible" la victoire annoncée de Denis Sassou Nguesso

Congo: le PS juge "non crédible" la victoire annoncée de Denis Sassou Nguesso

Azdine Douair

Azdine Douair : le candidat qui dérangeait le PS de Montpellier ?

Azdine Douair : le candidat qui dérangeait le PS de Montpellier ?

sanctions

AFP

Le Soudan espère un rebond de l'économie après la levée des sanctions américaines

Le Soudan espère un rebond de l'économie après la levée des sanctions américaines

AFP

Khartoum poursuivra ses efforts pour une levée définitive des sanctions

Khartoum poursuivra ses efforts pour une levée définitive des sanctions

AFP

Le Soudan gèle ses discussions avec Washington sur une levée des sanctions

Le Soudan gèle ses discussions avec Washington sur une levée des sanctions