mis à jour le

Tenue

oujda ville

Les travaux du colloque régional du dialogue national sur la société civile et les nouvelles prérogatives constitutionnelles dans la région de l’Oriental se sont ouvert, samedi à Oujda, avec la participation de plusieurs acteurs et représentants de la société civile.

Intervenant à cette occasion, le ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile, El Habib Choubani, a affirmé que ce 8e colloque régional sur la société civile confirme le choix opportun d’un large dialogue avec les associations, soulignant qu’il s’agit d’une rédaction détaillée de la Constitution à travers les lois organiques relatives aux pétitions et aux motions à la lumières de l’article 12 qui ouvre la porte aux associations pour contribuer, dans le cadre de la démocratie participative, à l’élaboration, la mise en oeuvre et l’évaluation des décisions et des projets des institutions élues et des pouvoirs publics.

Le large dialogue social avec les associations se déroule d’une bonne manière et confirme le début d’un dialogue fructueux qui aura des retombées positives sur le positionnement des acteurs de la société civile en tant que partenaires de l’élaboration, du suivi et de l’évaluation des politiques publiques, a indiqué le ministre, faisant observer que ce dialogue constitue une grande avancée pour la Maroc dans le cadre de l’instauration de la démocratie complémentaire en associant son volet représentatif à celui participatif.

Il a appelé les associations et les acteurs de la société civile dans la région de l’Oriental à présenter des propositions et des initiatives dans les domaines afférents à la mise en ½uvre de la Constitution, de la vie associative et de la charte d’honneur qui constitue un cadre de la culture associative.

Le président de la Commission nationale du dialogue national sur la société civile et les nouvelles prérogatives constitutionnelles, Ismail Alaoui, a, pour sa part, mis en relief le rôle joué par la société civile dans l’Oriental, affirmant que l’objectif de ce dialogue national est de permettre à la société civile de contribuer à l’élaboration des lois relatives essentiellement aux pétitions populaires et à l’initiative législative populaire, outre l’évaluation des conditions de la société civile et l’élaboration d’une charte spécifique qui conceptualise la démocratie participative au Maroc.

Le programme de ce colloque, dont les travaux se sont étalé sur ‘deux jours, prévoyait des ateliers dédiés à l’écoute des représentants des associations de la société civile qui ont présenté leurs avis et propositions concernant la mise en ½uvre les nouvelles prérogatives de la société civile.

LNT
Crédits MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

Oujda

Lemag - MAP

Oujda : Hommage rendu au DG de l'ISESCO Dr Abdulaziz Othman Altwaijri

Oujda : Hommage rendu au DG de l'ISESCO Dr Abdulaziz Othman Altwaijri

Lemag - MAP

Oujda : Hommage rendu au DG de l'ISESCO Dr Abdulaziz Othman Altwaijri

Oujda : Hommage rendu au DG de l'ISESCO Dr Abdulaziz Othman Altwaijri

LNT

Audience royale pour Chabat à Oujda

Audience royale pour Chabat à Oujda

société

AFP

France Télé accusé de diffamation par une société liée au groupe Bolloré

France Télé accusé de diffamation par une société liée au groupe Bolloré

AFP

Sénégal: le frère du président Sall démissionne d'une société pétrolière

Sénégal: le frère du président Sall démissionne d'une société pétrolière

AFP

Soudan du Sud: des membres de la société civile menacés après la visite de l'ONU

Soudan du Sud: des membres de la société civile menacés après la visite de l'ONU