mis à jour le

RDC : l'armée se rapproche du bastion du M23

L'armée congolaise a annoncé dimanche avoir repris le contrôle de deux localités supplémentaires et se rapprocher du bastion rebelle de Rutshuru, au troisième jour des combats l'opposant aux forces du M23 dans l'est du pays. Un officier présent sur la ligne de front a déclaré que l'armée de la République démocratique du Congo (RDC) avait pris les localités de Kiwanja et Kalingera, après avoir chassé samedi les rebelles de celle de Kimumba, proche de la frontière rwandaise. Les combats se poursuivaient à Kiguri, à 25 kilomètres au nord de Goma, la plus grande ville de l'est du pays. L'armée a ouvert un deuxième front et se rapproche de Rutshuru, plus au sud, ont ajouté plusieurs officiers.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

RDC

AFP

Tshisekedi "prêt

Tshisekedi "prêt

AFP

Le président de la RDC en Belgique pour sa 1ère visite officielle en Europe

Le président de la RDC en Belgique pour sa 1ère visite officielle en Europe

AFP

Guterres remet la RDC en haut de l'agenda diplomatique de l'ONU

Guterres remet la RDC en haut de l'agenda diplomatique de l'ONU

l'armée

AFP

Dans la rue, les Algériens disent non

Dans la rue, les Algériens disent non

AFP

Mozambique: 9 islamistes tués dans des combats avec l'armée (ministère)

Mozambique: 9 islamistes tués dans des combats avec l'armée (ministère)

AFP

Manifestation massive

Manifestation massive

M23

AFP

Ouganda: rapatriement vers la RDC de 70 ex-rebelles du M23

Ouganda: rapatriement vers la RDC de 70 ex-rebelles du M23

AFP

Retrait de Kabila en RDC: le M23 et les pro-Katumbi maintiennent la pression

Retrait de Kabila en RDC: le M23 et les pro-Katumbi maintiennent la pression

AFP

RDC: HRW accuse Kabila d'avoir recruté des ex-rebelles du M23 pour mater des manifestations

RDC: HRW accuse Kabila d'avoir recruté des ex-rebelles du M23 pour mater des manifestations