mis à jour le

Egalité Hommes-Femmes : L’Algérie

Dans son rapport annuel sur l'égalité des genres, le Forum économique mondial épingle une nouvelle fois l'Algérie. Notre pays perd encore 3 rangs.

En Algérie, le chemin vers l'égalité hommes-femmes est long, très long. C'est dans le bas du classement mondial de l'égalité entre les hommes et les hommes qu'on retrouve l'Algérie. Elle figure à la 124 ème place sur les 136 pays passés au crible par le Forum économique mondial. Pire, en Algérie, l'écart entre les genres ne cesse de se creuser. Notre pays s'achemine progressivement vers les abîmes de ce classement. Il est effectivement passé de la 97 ème place en 2006 au 119 ème rang en 2010, au 121 ème rang en 2011 pour atteindre cette année la médiocre 124 ème position.

Si le Forum économique mondial reconnait des progrès en matières politiques, grâce notamment à l'introduction de quotas dans l'élaboration des listes électorales, l'effort d'égalité de genres est quasi nul voire insignifiant sur le plan économique, de l'éducation et de la santé. Il ne fait clairement pas bon être une femme active en Algérie, indique en substance le rapport qui classe le pays à la 133 ème position en termes d'égalité économique. En ce qui concerne l'accès aux soins et à l'éducation, l'Algérie se range respectivement à la 108 ème et à la 106 ème position.

Ailleurs dans le monde arabe

maps

Mais l'Algérie est loin d'être une exception dans la région. C'est un marron très foncé qui colore le Maghreb. Marron comme la couleur des pays les moins favorables à l'égalité entre les genres. Les auteurs du rapport dépeignent même l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient comme les deux régions du monde où les inégalités entre les hommes et les femmes sont les plus grandes. Ainsi, l'Algérie arrive juste devant l'Egypte, 125 ème, et l'Arabie Saoudite, 127 ème. "La plupart des pays de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient n'exploitent toujours pas le retour potentiel de leurs investissements dans l'éducation des femmes et ne les font pas contribuer sur les plans politique et économique", enregistre ledit rapport.

Islande, première du classement

Quand l'Algérie dégringole, d'autres Etats africains enregistrent une nette progression en matières d'égalité de genres. Le Lesotho, l'Afrique du Sud, le Burundi et le Mozambique sont ainsi classés parmi les 30 premiers pays au monde. "Ceci est dû, dans une grande mesure, à la présence des femmes sur le marché de l'emploi. L'activité économique leur confère un accès à un revenu et leur permet de participer aux décisions économiques", explique le rapport du Forum économique mondial. L'Islande est en tête du classement, suivie de la Finlande, la Norvège et de la Suède.

Depuis 2006, le rapport annuel du Forum économique mondial répertorie les indices de 136 pays (135 jusqu'à l'année dernière) qui comptabilise plus de 93% de la population mondiale, et s'appuie sur des critères statistiques répartis en quatre domaines : la participation dans la société et les perspectives économiques des femmes, l'éducation, les responsabilités politiques, la santé et l'espérance de vie.

The post Egalité Hommes-Femmes : L’Algérie à la traîne appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

égalité

AFP

CAN: Gabon et Cameroun neutralisés, égalité parfaite pour commencer

CAN: Gabon et Cameroun neutralisés, égalité parfaite pour commencer

AFP

CAN: encore deux nuls 1-1, égalité parfaite

CAN: encore deux nuls 1-1, égalité parfaite

Genre

On ne naît pas femme, vraiment!

On ne naît pas femme, vraiment!