mis à jour le

Présidentielle

Un chef de district de fokontanya, à Benenitra, a été tué dans un bureau de vote du sud de Madagascar ce matin, quelques heures après le début du premier tour de l'élection présidentielle. "A Benenitra, vers 7h30 du matin, un chef de fokontany a été tué au bureau de vote. Les gens ont paniqué, ce qui a interrompu l'élection. Mais on a déplacé le bureau de vote. Au moment ou nous parlons, l'élection a repris son cour normale", a précisé ce responsable gouvernementale. Près de 8 millions de Malgaches sont appelés ce vendredi à élire leur Président. Une élection cruciale censée sortir le pays de la crise.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

présidentielle

AFP

Sénégal: grâce présidentielle pour près de 500 détenus

Sénégal: grâce présidentielle pour près de 500 détenus

AFP

Présidentielle en Gambie: la victoire de Barrow est "définitive"

Présidentielle en Gambie: la victoire de Barrow est "définitive"

AFP

Côte d'Ivoire: Majorité absolue pour la coalition présidentielle

Côte d'Ivoire: Majorité absolue pour la coalition présidentielle

Madagascar

Epidémie

Pourquoi Madagascar est le pays le plus touché au monde par la peste

Pourquoi Madagascar est le pays le plus touché au monde par la peste

AFP

Le président Hery Rajaonarimampianina peut-il encore relancer Madagascar ?

Le président Hery Rajaonarimampianina peut-il encore relancer Madagascar ?

AFP

Madagascar flirte

Madagascar flirte

mort

AFP

Zimbabwe: arrestation d'un pasteur qui a prédit la mort de Mugabe pour 2017

Zimbabwe: arrestation d'un pasteur qui a prédit la mort de Mugabe pour 2017

AFP

Tunisie: remous après la mort d'un ingénieur attribué

Tunisie: remous après la mort d'un ingénieur attribué

AFP

Algérie: des centaines de personnes à l'enterrement du journaliste mort en prison

Algérie: des centaines de personnes à l'enterrement du journaliste mort en prison