mis à jour le

Un jeune marocain condamné

Au Maroc, tout ce qui est dit sur Twitter, Facebook ou autre réseau social, est pris très au sérieux par la justice. Preuve en est, un jeune adolescent de 17 ans vient d'être condamné à trois mois de prison ferme pour avoir menacé de mort le Président américain Barack Obama.

"Je tuerai votre président et toutes les personnes qui seront en sa compagnie. C'est ce que je ferai lorsque j'arriverai aux Etats-Unis le mois prochain", a écrit ce jeune, l'an dernier, sur son compte Twitter, révèle vendredi le quotidien français "Le Monde". Aussitôt, un tribunal de Casablanca s'est saisi de l'affaire. Finalement, ce jeune adolescent a été condamné à trois mois de prison ferme pour "crime électronique" et "appel à la violence en utilisant des médias électroniques".

Le procès de ce jeune marocain a eu lieu à huis clos. Ce n'est pas la première fois qu'un citoyen est condamné dans un pays maghrébin ou arabe pour des propos tenus sur un réseau social. En Algérie, récemment, un jeune "facebooker" a été placé en détention, en attendant son procès, pour avoir tiré à boulet rouge sur la volonté du Président Bouteflika de briguer un quatrième mandat. Le jeune Aloui Abdelghani, originaire de Tlemcen, a été arrêté par la gendarmerie et son micro-ordinateur a été saisi. On lui reproche aussi d'avoir tenu des propos djihadistes sur les réseaux sociaux.  Bien évidemment, il n'y a pas lieu de comparer entre les deux affaires, vu que dans le cas du jeune marocain, il s'agit d'un "appel au crime". Mais, peut-on prendre au sérieux tout ce que dira un citoyen quelconque sur son compte Facebook ou Twitter ? Le débat est plus que jamais d'actualité.

Elyas Nour

The post Un jeune marocain condamné à 3 mois de prison pour avoir menacé de mort Obama… sur Twitter appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

jeûne

AFP

Nigeria: arrestation des agents de police suspectés d'avoir abattu le jeune Kolade Johnson

Nigeria: arrestation des agents de police suspectés d'avoir abattu le jeune Kolade Johnson

AFP

Toutankhamon: une exposition sur le mystère d'un jeune pharaon éphémère

Toutankhamon: une exposition sur le mystère d'un jeune pharaon éphémère

AFP

Tunisie: 2019, année électorale chargée d'incertitudes pour la jeune démocratie

Tunisie: 2019, année électorale chargée d'incertitudes pour la jeune démocratie

marocain

AFP

Le chanteur marocain Saad Lamjarred renvoyé en correctionnelle

Le chanteur marocain Saad Lamjarred renvoyé en correctionnelle

AFP

Le chanteur marocain Saad Lamjarred, soupçonné de viol, écroué

Le chanteur marocain Saad Lamjarred, soupçonné de viol, écroué

AFP

Le chanteur marocain Saad Lamjarred mis en examen pour viol

Le chanteur marocain Saad Lamjarred mis en examen pour viol

prison

AFP

Atteinte sexuelle sur mineure: deux ans de prison avec sursis pour la star congolaise Koffi Olomidé

Atteinte sexuelle sur mineure: deux ans de prison avec sursis pour la star congolaise Koffi Olomidé

AFP

Cameroun: un an de prison pour 26 personnes arrêtées en marge d'une marche de l'opposition

Cameroun: un an de prison pour 26 personnes arrêtées en marge d'une marche de l'opposition

AFP

Afrique du Sud: prison pour deux  fermiers blancs meurtriers d'un ado noir

Afrique du Sud: prison pour deux fermiers blancs meurtriers d'un ado noir