mis à jour le

Grand banditisme dans les Cascades : Un trafiquant d’armes de guerre appréhendé par la Police

«Avec ces munitions, il y a de quoi faire une guerre ; constatez vous-même comment nous sommes en danger» . Ce sont là, les propos de ce professionnel des armes, le directeur régional de la Police des Cascades, le commissaire Komossira Sanou, lors d'un point de presse tenu hier 24 octobre 2013, dans l'enceinte du commissariat de police de Banfora. L'objet de cette rencontre avec les hommes de médias, présenter un grand trafiquant d'armes de guerre appréhendé entre 11h et 13h le 13 octobre dernier en possession d'une Kalachnikov et un important lot de munitions.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

banditisme

AFP

Banditisme dans le nord-ouest du Nigeria: une paix fragile

Banditisme dans le nord-ouest du Nigeria: une paix fragile

Banditisme

Bobo-Dioulasso n'est plus une ville sûre

Bobo-Dioulasso n'est plus une ville sûre

group promo consulting

Doudou Wade

Doudou Wade

guerre

AFP

Congo: il y a 60 ans, la sécession du Katanga ouvrait un front de la guerre froide en Afrique

Congo: il y a 60 ans, la sécession du Katanga ouvrait un front de la guerre froide en Afrique

AFP

L'Egypte se prépare-t-elle

L'Egypte se prépare-t-elle

AFP

Virus en Afrique: des "guéris" en guerre contre le déni et la stigmatisation

Virus en Afrique: des "guéris" en guerre contre le déni et la stigmatisation

police

AFP

Zimbabwe: trois opposantes accusant la police de torture vont être poursuivies (ONG)

Zimbabwe: trois opposantes accusant la police de torture vont être poursuivies (ONG)

AFP

Au Mozambique, les "contrats" politiques de la police en procès

Au Mozambique, les "contrats" politiques de la police en procès

AFP

Zimbabwe: l'opposition accuse la police d'avoir torturé trois de ses militantes

Zimbabwe: l'opposition accuse la police d'avoir torturé trois de ses militantes