mis à jour le

C’est Amar Saïdani qui vous le dit : le DRS ne contrôle plus rien en Algérie

Amar Saïdani, le nouveau secrétaire du FLN, jette un véritable pavé dans la marre. Dans une déclaration faite à l'agence de presse Reuters, il a révélé que le puissant service de renseignement algérien, le DRS, a été définitivement écarté de la vie politique en Algérie. 

"Abdelaziz Bouteflika veut faire adopter avant l'élection présidentielle d'avril prochain des réformes constitutionnelles visant à mettre fin au rôle politique de faiseurs de roi" du DRS, a-t-il ainsi déclaré sans aucun faux fuyant, a rapporté jeudi soir Reuters. D'après Amar Saïdani, le président Bouteflika est déterminé "à instaurer en Algérie une société civile et à limiter l'influence politique du Département du renseignement et de la sécurité (DRS)".  "Le DRS continuera à jouer son rôle mais ne sera plus impliqué dans la vie politique, dans les partis, les médias et la justice", a-t-il argué sur un ton confiant lors d'une entrevue, organisée au siège du FLN dans le quartier d'Hydra à Alger, avec le correspondant de Reuters en Algérie. Au cours de cette entrevue, Saïdani n'a pas hésité à clamer haut et fort que "le temps des 'faiseurs de roi" est terminé parce que l'objectif "de Bouteflika est de bâtir un Etat civil."

Concernant le scrutin présidentiel  d'avril 2014, Saïdani a assuré une nouvelle fois que "Bouteflika est notre candidat". "Il n'y a pas pour nous d'autre candidat pour l'élection présidentielle que lui", a-t-il encore confirmé. Le quatrième mandat est donc bel et bien en marche.
 
 
 

The post C’est Amar Saïdani qui vous le dit : le DRS ne contrôle plus rien en Algérie appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

DRS

Bouteflika

Il parle enfin, mais c'est pour mieux se taire

Il parle enfin, mais c'est pour mieux se taire

La rédaction

Les juges encouragés

Les juges encouragés

La rédaction

Un nouveau service du DRS a été dissous : la presse algérienne échappera-t-elle

Un nouveau service du DRS a été dissous : la presse algérienne échappera-t-elle

contrôle

AFP

Contrôle maritime de Tripoli: Rome se félicite

Contrôle maritime de Tripoli: Rome se félicite

AFP

Mali: la localité de Ménaka sous contrôle des ex-rebelles

Mali: la localité de Ménaka sous contrôle des ex-rebelles

AFP

RDC: l'armée reprend le contrôle d'une localité stratégique dans l'Est, 7 morts

RDC: l'armée reprend le contrôle d'une localité stratégique dans l'Est, 7 morts

Algérie

AFP

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes

AFP

Crash d'Air Algérie en 2014: la compagnie Swiftair mise en examen en France

Crash d'Air Algérie en 2014: la compagnie Swiftair mise en examen en France

AFP

Un écrivain humilié

Un écrivain humilié