mis à jour le

Tchad : le gouvernement met 100 ambulances

Le ministre tchadien de la Santé publique, Ahmet Djidda Mahamat, a remis ce mercredi une centaine d'ambulances, avoisinant le coût de 7 milliards de francs CFA (environ 14 millions USD), aux délégations régionales sanitaires du pays, d'après la presse locale. Un geste justifié par le ministre comme suite logique de la politique du chef de l'Etat. « C'est dans le souci de contribuer à l'amélioration de la santé de la population, surtout à la réduction de la mortalité infantile et maternelle, que le gouvernement a remis ces nouvelles ambulances aux différentes structures sanitaires du pays », a indiqué Ahmet Djidda Mahamat.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Tchad

AFP

Soudan: L'otage français libéré samedi de retour au Tchad

Soudan: L'otage français libéré samedi de retour au Tchad

AFP

Libération d'un Français enlevé au Tchad et emmené au Soudan

Libération d'un Français enlevé au Tchad et emmené au Soudan

AFP

Centrafrique: une ville assiégée

Centrafrique: une ville assiégée

gouvernement

AFP

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

AFP

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

AFP

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

hôpitaux

AFP

Ebola:

Ebola:

AFP

Nigeria: les médecins des hôpitaux publics suspendent leur grève en raison d'Ebola

Nigeria: les médecins des hôpitaux publics suspendent leur grève en raison d'Ebola

Bilan de santé

Nos présidents ne se feront jamais soigner dans leur pays

Nos présidents ne se feront jamais soigner dans leur pays