mis à jour le

Crimes économiques et financiers : Les magistrats ont désormais les armes pour agir

Le ministère de la Justice a accueilli, du lundi 21 au vendredi 25 octobre 2013 à Koudougou, une quarantaine de magistrats des grandes et moyennes juridictions du pays en charge du traitement des dossiers de crimes économiques et financiers afin de mettre à leur disposition des connaissances pour mieux conduire les dossiers d'une sensibilité certaine.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

crimes

AFP

Burundi: l'ONU presse la CPI d'enquêter sur des crimes contre l'humanité

Burundi: l'ONU presse la CPI d'enquêter sur des crimes contre l'humanité

AFP

Nigeria: les crimes rituels des gangs créent la psychose

Nigeria: les crimes rituels des gangs créent la psychose

AFP

Violences post-électorales au Gabon en 2016: enquête en France sur d'éventuels crimes contre l'humanité

Violences post-électorales au Gabon en 2016: enquête en France sur d'éventuels crimes contre l'humanité

magistrats

AFP

Madagascar: corruption, pressions...les magistrats se rebiffent

Madagascar: corruption, pressions...les magistrats se rebiffent

AFP

Mali: grève des magistrats pour des hausses de salaires, d'indemnités et de nouvelles primes

Mali: grève des magistrats pour des hausses de salaires, d'indemnités et de nouvelles primes

AFP

Niger: les magistrats dénoncent "l'immixtion" du régime dans "le traitement de dossiers judiciaires"

Niger: les magistrats dénoncent "l'immixtion" du régime dans "le traitement de dossiers judiciaires"

armes

AFP

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

AFP

Centrafrique: accord de cessez-le-feu entre groupes armés

Centrafrique: accord de cessez-le-feu entre groupes armés

AFP

Centrafrique: il faut "s'attaquer aux finances" des groupes armés

Centrafrique: il faut "s'attaquer aux finances" des groupes armés