mis à jour le

Crimes économiques et financiers : Les magistrats ont désormais les armes pour agir

Le ministère de la Justice a accueilli, du lundi 21 au vendredi 25 octobre 2013 à Koudougou, une quarantaine de magistrats des grandes et moyennes juridictions du pays en charge du traitement des dossiers de crimes économiques et financiers afin de mettre à leur disposition des connaissances pour mieux conduire les dossiers d'une sensibilité certaine.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

crimes

AFP

Darfour: le Soudan ouvre une enquête sur les crimes commis par le régime de Béchir

Darfour: le Soudan ouvre une enquête sur les crimes commis par le régime de Béchir

AFP

La Somalie, en tête des crimes impunis contre les journalistes, selon une ONG

La Somalie, en tête des crimes impunis contre les journalistes, selon une ONG

AFP

Tanzanie: 467 accusés de crimes économiques prêts

Tanzanie: 467 accusés de crimes économiques prêts

magistrats

AFP

Algérie: des magistrats refusent de superviser la présidentielle

Algérie: des magistrats refusent de superviser la présidentielle

AFP

Mali: les législatives reportée d'un mois en raison d'une grève des magistrats

Mali: les législatives reportée d'un mois en raison d'une grève des magistrats

AFP

Burkina: le Conseil d'Etat annule des sanctions contre des magistrats

Burkina: le Conseil d'Etat annule des sanctions contre des magistrats

armes

AFP

A Bangui, d'anciens enfants-soldats apprennent un autre métier que les armes

A Bangui, d'anciens enfants-soldats apprennent un autre métier que les armes

AFP

Centrafrique: la police patrouille

Centrafrique: la police patrouille

AFP

RDC: une trentaine de groupes armés s'engagent

RDC: une trentaine de groupes armés s'engagent