mis à jour le

Après sa générale donnée au  centre culturel algérien à Paris, « L'autre rive », sera à l'affiche tous les samedis et dimanches entre le  2 novembre et 15 décembre au Théâtre Darius Milhaud paris 19ème. Dans Alger des années 90, deux hittistes, rêvent d'exil vers l'eldorado européen. Ils passent par une série de péripéties avant de prendre l'assaut de l'autre rive. Tel est le prétexte de la nouvelle création de Tin Hinan, une compagnie belabessienne qui s'est elle aussi exilée depuis une décennie à Paris. Co-écrite par Niddal el Mellouhi et Messaoud Mahmoud, cette pièce mise en scène par Niddal est une adaptation libre de la trilogie « Marius », « Fanny » et « César » de Marcel Pagnol. Transposée à Alger au plus fort de la tragédie nationale, son intrigue tourne autour de Kaiss, un jeune diplômé au chômage, aide-familial dans le café de son père. Moha, son copain, s'efforce en vain de l'entrainer dans l'aventure de la « harga ». C'est le malheureux jour où celle qu'il aime est mariée à un fortuné vieil homme qu'il décide de sauter le pas. Quinze années plus tard, il revient au pays. « Avec cette pièce nous avons voulu restituer le drame de la jeunesse algérienne en quête d'un avenir meilleur et qui rêve constamment de l'ailleurs car oppressée entre une société algérienne conservatrice, un contexte de violence au quotidien et une injustice sociale constante. (...) Aborder cette période sous l'angle de la légèreté nous semblait être à la fois un pari et une opportunité de donner une épaisseur particulière à ce récit » explique le metteur en scène. D'aucuns des spectateurs ont été impressionnés par les trouvailles scéniques qui ont réussi à suggérer les lieux et restituer l'atmosphère de l'époque. L'un d'eux a avoué que « L'autre rive », traduite en arabe algérien serait encore plus percutante. Alors, à quand une telle éventualité à offrir au public en Algérie ?  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Paris

AFP

COP22: négociations sur l'application de l'accord de Paris

COP22: négociations sur l'application de l'accord de Paris

AFP

COP22: une nouvelle marche pour le climat à gravir à Marrakech

COP22: une nouvelle marche pour le climat à gravir à Marrakech

AFP

RD Congo: Kinshasa accuse Paris d'"encourager les extrémistes"

RD Congo: Kinshasa accuse Paris d'"encourager les extrémistes"