mis à jour le

Pourparlers intercongolais

Tout est parti du  Rwanda et de l'Ouganda, et tout y reviendra. Les conditions d'un retour à la paix dans le Nord-Kivu passent par ces deux pays, parrains de la rébellion du M23, qui sévit depuis 2004 dans cette localité nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). Passés maîtres dans l'art d'un impérialisme d'Etat armé faisant main basse sur les richesses de leur voisin commun, Paul Kagamé et Yoweri Museveni vont-ils enfin daigner pousser leur filleul à accepter un accord avec le gouvernement de Kinshasa? Rien n'est moins sûr malgré l'appel dans ce sens du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, après la suspension, lundi dernier à Kampala, des pourparlers entre la délégation congolaise et les représentants de la rébellion du M23.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

pourparlers

AFP

Mali: le sort du président Keïta au coeur des pourparlers entre délégation ouest-africaine et junte

Mali: le sort du président Keïta au coeur des pourparlers entre délégation ouest-africaine et junte

AFP

Pourparlers entre la Somalie et le Somaliland

Pourparlers entre la Somalie et le Somaliland

AFP

Libye: l'ONU appelle

Libye: l'ONU appelle

Kampala

AFP

Ouganda: Kampala sous haute sécurité avant le retour de l'opposant Bobi Wine

Ouganda: Kampala sous haute sécurité avant le retour de l'opposant Bobi Wine

AFP

Ouganda: après le chaos, le vote reprend dans le calme

Ouganda: après le chaos, le vote reprend dans le calme

AFP

Ouganda: la présidentielle perturbée par d'importants retards

Ouganda: la présidentielle perturbée par d'importants retards