mis à jour le

Statut de l’opposition politique :

Selon l'article 4 de la loi portant Statut de l'opposition politique au Burkina Faso, deux conditions obligatoires sont à remplir pour être un parti politique de l'opposition : «faire une déclaration officielle de son appartenance à l'opposition et la transmettre au chef de file de l'opposition ; ne pas accepter que ses militants occupent des postes politiques du genre hautes fonctions». Mais ces dispositions pourraient très vite devenir caduques par la volonté du gouvernement qui, lors du Conseil des ministres du mercredi 16 octobre 2013, a examiné un projet de loi relatif à la modification de ce fameux article. Selon l'Exécutif, cette modification permettra de donner une plus grande liberté d'expression aux partis d'opposition. Nous avons rencontré Me Bénéwendé Stanislas Sankara, président de l'UNIR/PS et précédemment Chef de file de l'opposition politique (CFOP), qui nous a fait l'historique de cette institution et nous a entretenu sur les conséquences de cette modification. Il a conclu en ces termes : «Si on révise l'article 4, ça veut dire que l'opposition n'est plus unie derrière un porte-parole».

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

statut

AFP

CAN: le statut du Togo a "changé" estime Le Roy

CAN: le statut du Togo a "changé" estime Le Roy

AFP

Commerce: Obama retire au Burundi son statut de partenaire privilégié

Commerce: Obama retire au Burundi son statut de partenaire privilégié

AFP

Commerce: Obama rend au Mali son statut de partenaire privilégié

Commerce: Obama rend au Mali son statut de partenaire privilégié

politique

AFP

Afrique du Sud: asile politique pour un pasteur congolais recherché par la RDC

Afrique du Sud: asile politique pour un pasteur congolais recherché par la RDC

AFP

Afrique du Sud: l'incertitude politique menace l'économie du pays

Afrique du Sud: l'incertitude politique menace l'économie du pays

AFP

Crise politique en RDC: appel

Crise politique en RDC: appel

pouvoir

AFP

Burkina/procès Compaoré : l’ex-parti au pouvoir dénonce un "règlement de comptes"

Burkina/procès Compaoré : l’ex-parti au pouvoir dénonce un "règlement de comptes"

AFP

Burundi: le pouvoir accusé d'imposer des cotisations forcées

Burundi: le pouvoir accusé d'imposer des cotisations forcées

AFP

Burkina: le président de l'Assemblée Salifou Diallo

Burkina: le président de l'Assemblée Salifou Diallo