mis à jour le

éspionnage de la NSA : la France et l'ex-président mexicain sur écoute

Le scandale de l'espionnage mondial par les Etats-Unis a resurgi, hier, avec les révélations sur l'interception de dizaines de millions de données téléphoniques des Français et sur la surveillance des courriels de l'ex-président mexicain, Felipe Calderon. Les accusations du quotidien français Le Monde et de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel - nouvel épisode de la série de révélations d'Edward Snowden, l'ancien consultant de l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) - ont provoqué la colère des autorités française, «choquées» par des actes d'espionnage d'un pays allié. Le Mexique a de son côté réclamé une enquête. «Je suis profondément choqué», a déclaré le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à Copenhague. «C'est invraisemblable qu'un pays allié comme les Etats-Unis puisse aller jusqu'à espionner autant de communications privées qui n'ont aucune justification stratégique», a ajouté M. Ayrault. «Nous ne commenterons pas publiquement toutes les activités présumées du renseignement (...) et nous avons dit clairement que les Etats-Unis récupéraient des données du renseignement à l'étranger du même genre que tous les pays», a, quant à elle, expliqué à l'AFP, à Washington, une porte-parole de la présidence américaine, Caitlin Hayden. Sur une période de trente jours, du 10 décembre 2012 au 8 janvier 2013, 70,3 millions d'enregistrements de données téléphoniques de Français ont ainsi été effectués par la NSA, a révélé Le Monde, citant des documents d'Edward Snowden. Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a convoqué sur-le-champ l'ambassadeur américain à Paris, Charles Rivkin, qualifiant ce type de pratiques de «totalement inacceptables». M. Fabius a également indiqué qu'il «demanderait de manière extrêmement rapide des éclaircissements, des explications et des justifications» à son homologue américain, John Kerry, à l'occasion d'une rencontre mardi matin à Paris.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

espionnage

AFP

Soudan du Sud: un défenseur des droits humains condamné

Soudan du Sud: un défenseur des droits humains condamné

AFP

Le Soudan gracie un défenseur des droits de l'Homme jugé pour espionnage

Le Soudan gracie un défenseur des droits de l'Homme jugé pour espionnage

AFP

Algérie: RSF demande la libération d'un fixeur incarcéré pour espionnage

Algérie: RSF demande la libération d'un fixeur incarcéré pour espionnage

France

AFP

La France va augmenter de 15% sa contribution

La France va augmenter de 15% sa contribution

AFP

Sahel: la France en quête de renforts européens pour encadrer la fragile armée malienne

Sahel: la France en quête de renforts européens pour encadrer la fragile armée malienne

AFP

Contre le "déni", un historien fait entrer l'Afrique ancienne au Collège de France

Contre le "déni", un historien fait entrer l'Afrique ancienne au Collège de France