mis à jour le

Le Maroc soutient la relance du processus de paix au Proche-Orient

Le Maroc soutient l’initiative américaine visant la relance du processus de paix au Proche-Orient, a affirmé la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mme Mbarka Bouaida.

“Il y a un engagement ferme de l’administration américaine pour faire aboutir le processus de négociations”, a indiqué à la MAP Mme Bouaida à l’issue de sa participation lundi soir à Paris à une réunion ministérielle du comité de suivi de l’initiative arabe de paix en présence du secrétaire d’Etat américain John Kerry.

“Pour le Maroc, l’apport américain à ces négociations pourrait être très utile”, a-t-elle ajouté, faisant savoir que cette réunion a été l’occasion d’évoquer l’état d’avancement du processus de paix et de procéder à un échange de vues entre M. Kerry et les ministres arabes sur les positions concernant ce dossier.

Mme Bouaida a en outre indiqué que le Maroc soutient le président palestinien Mahmoud Abbas dans ses efforts visant à faire aboutir ces négociations, en dépit des provocations et violations israéliennes.

Le Maroc dont le Souverain préside le comité Al Qods dénonce toutes les violations qui ont pour but d’entraver les négociations et appelle à ½uvrer positivement pour la construction de la Palestine, a poursuivi la ministre.

Cette réunion a permis aussi de débattre de la question de la construction économique de la Palestine, a indiqué Mme Bouaida, rappelant à cet égard l’exemple mené par le Maroc à travers l’Agence Bayt Mal Al Qods “qui fait beaucoup d’actions sur le terrain”.

“Il y a une volonté globale d’aller de l’avant dans le processus”, s’est-elle réjouie, ajoutant que plusieurs points clés du conflit israélo-palestinien ont été débattus dont la colonisation, les frontières, la question d’Al Qods et le problème des réfugiés.

La ministre a souligné que les participants à cette réunion se sont mis d’accord sur la nécessité de parvenir à la solution des deux Etats, basés sur les frontières de 1967 avec la création d’un Etat palestinien avec Al Qods comme capitale en vue d’assurer un climat de paix et de sécurité dans la région.

LNT
Crédits MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

Maroc

AFP

Le grand lifting de Fès, ville impériale et capitale spirituelle du Maroc

Le grand lifting de Fès, ville impériale et capitale spirituelle du Maroc

AFP

le Maroc crée une Commission pour lutter contre la traite des êtres d'humains

le Maroc crée une Commission pour lutter contre la traite des êtres d'humains

AFP

Reprise au Maroc du procès du meurtre des touristes scandinaves

Reprise au Maroc du procès du meurtre des touristes scandinaves

paix

AFP

Darfour: l'ONU divisée sur le retrait de sa force de paix

Darfour: l'ONU divisée sur le retrait de sa force de paix

AFP

Centrafrique: l'accord de paix entaché par un massacre, ultimatum de l'ONU

Centrafrique: l'accord de paix entaché par un massacre, ultimatum de l'ONU

AFP

Soudan du Sud: réunion capitale

Soudan du Sud: réunion capitale