mis à jour le

Mozambique: les ex-rebelles de la Renamo attaquent un poste de police

Les ex-rebelles mozambicains de la Renamo ont attaqué mardi matin un poste de police dans le centre du Mozambique, après avoir annoncé la veille qu'ils dénonçaient un accord de paix signé en 1992.

"Des hommes armés ont attaqué le poste de police" de la ville de Maringue, "mais heureusement il n'y a aucun mort", a indiqué à l'AFP par téléphone l'administrateur de la ville, Anton Absalao. Cette attaque est survenue au lendemain d'une attaque des forces gouvernementales contre la base de la Renamo, à quelques kilomètres de Maringue. 

 

 

AFP

Ses derniers articles: Coronavirus: l'Afrique mal préparée, selon l'OMS  Soudan du Sud: le rebelle Riek Machar redevient vice-président, espoirs de paix relancés  Présidentielle au Togo: le domicile d'un candidat de l'opposition encerclé après la tenue du scrutin 

poste

AFP

Sahara occidental: Dakhla, du poste militaire au "spot" de kitesurf

Sahara occidental: Dakhla, du poste militaire au "spot" de kitesurf

AFP

A l'ONU, tensions entre l'Afrique et l'Occident sur le poste d'émissaire en Libye

A l'ONU, tensions entre l'Afrique et l'Occident sur le poste d'émissaire en Libye

AFP

Clarence Seedorf limogé du poste de sélectionneur du Cameroun, après le fiasco de la CAN

Clarence Seedorf limogé du poste de sélectionneur du Cameroun, après le fiasco de la CAN

police

AFP

Lesotho: la police ne "doute pas" de la maladie du Premier ministre soupçonné de meurtre

Lesotho: la police ne "doute pas" de la maladie du Premier ministre soupçonné de meurtre

AFP

Centrafrique: la police patrouille

Centrafrique: la police patrouille

AFP

Lesotho: la police accuse le Premier ministre d'être impliqué dans l'assassinat de son épouse

Lesotho: la police accuse le Premier ministre d'être impliqué dans l'assassinat de son épouse