mis à jour le

Comment le piratage téléphonique fait perdre des millions de dollars

Au début du mois d'octobre, le gouvernement congolais a annoncé le démantèlement d'un réseau de piratage d'appels de téléphonie mobile qui lui faisait perdre près de 12 millions de dollars américains chaque mois. La police et le ministère des Postes, Téléphones et Nouvelles technologies de l'information et de la communication (PT-NTIC) expliquent que ces fraudeurs faisaient [...]

Radio Okapi

Ses derniers articles: Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise  La RDC envisage de dépénaliser l'avortement pour lutter contre les bébés abandonnés  RDC: Comment mieux prendre en charge les victimes des viols 

piratage

AFP

Mondial-2018: en Afrique, piratage et système D pour regarder les matches

Mondial-2018: en Afrique, piratage et système D pour regarder les matches

Abdou Semmar

Présidentielle algérienne: le site de campagne de Bouteflika piraté

Présidentielle algérienne: le site de campagne de Bouteflika piraté

Djamila Ould Khettab

Revue de presse. Piratage du match Burkina Faso-Algérie : Pourquoi Al-Jazeera n’est pas le problème

Revue de presse. Piratage du match Burkina Faso-Algérie : Pourquoi Al-Jazeera n’est pas le problème

dollars

AFP

Covid-19 au Gabon: le FMI accorde une aide d'urgence de 152,6 millions de dollars

Covid-19 au Gabon: le FMI accorde une aide d'urgence de 152,6 millions de dollars

AFP

Ethiopie: le FMI débourse 411 millions de dollars contre la pandémie

Ethiopie: le FMI débourse 411 millions de dollars contre la pandémie

AFP

Tunisie: le FMI approuve un prêt d'urgence de 745 millions de dollars

Tunisie: le FMI approuve un prêt d'urgence de 745 millions de dollars

RDC

AFP

RDC : évasion spectaculaire

RDC : évasion spectaculaire

AFP

Virus en RDC : reprise des cultes suspendus depuis près de 5 mois

Virus en RDC : reprise des cultes suspendus depuis près de 5 mois

AFP

RDC : mille morts et 500.000 déplacés dans les violences en Ituri depuis fin 2017 (ICG)

RDC : mille morts et 500.000 déplacés dans les violences en Ituri depuis fin 2017 (ICG)