mis à jour le

Egypte : un groupe jihadiste revendique un attentat contre l'armée

Un groupe djihadiste du Sinaï égyptien a revendiqué ce lundi l'attaque à la voiture piégée contre un bâtiment militaire à Ismaïliya. L'attentat a eu lieu samedi. "Nous, Beit Ansar al-Maqdess, annonçons être responsables de l'attaque contre le bâtiment des renseignements militaires à Ismaïliya qui visait à nettoyer l'Egypte de tous les repaires de criminels et de collaborateurs", affirme le groupe dans un communiqué posté sur un forum jihadiste.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Egypte

AFP

Début du référendum en Egypte pour prolonger la présidence de Sissi

Début du référendum en Egypte pour prolonger la présidence de Sissi

AFP

Oscars: Rami Malek, "pharaon d'Hollywood" célébré en Egypte

Oscars: Rami Malek, "pharaon d'Hollywood" célébré en Egypte

AFP

Des momies de plus de 2000 ans dévoilées en Egypte

Des momies de plus de 2000 ans dévoilées en Egypte

attentat

AFP

Tunisie: une deuxième victime décède une semaine après un attentat

Tunisie: une deuxième victime décède une semaine après un attentat

AFP

Tunisie: le jihadiste tué dans la nuit était le "cerveau" du récent double attentat

Tunisie: le jihadiste tué dans la nuit était le "cerveau" du récent double attentat

AFP

Un double attentat fait ressurgir en Tunisie le spectre de la violence

Un double attentat fait ressurgir en Tunisie le spectre de la violence

l'armée

AFP

Afrique du Sud: pour lutter contre les gangs, l'armée se déploie au Cap

Afrique du Sud: pour lutter contre les gangs, l'armée se déploie au Cap

AFP

Les missiles de l'armée française n'étaient "pas entre des mains libyennes", assure Paris

Les missiles de l'armée française n'étaient "pas entre des mains libyennes", assure Paris

AFP

Missiles de l'armée française en Libye: Tripoli réclame des explications "urgentes"

Missiles de l'armée française en Libye: Tripoli réclame des explications "urgentes"