mis à jour le

Egypte : un groupe jihadiste revendique un attentat contre l'armée

Un groupe djihadiste du Sinaï égyptien a revendiqué ce lundi l'attaque à la voiture piégée contre un bâtiment militaire à Ismaïliya. L'attentat a eu lieu samedi. "Nous, Beit Ansar al-Maqdess, annonçons être responsables de l'attaque contre le bâtiment des renseignements militaires à Ismaïliya qui visait à nettoyer l'Egypte de tous les repaires de criminels et de collaborateurs", affirme le groupe dans un communiqué posté sur un forum jihadiste.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Egypte

AFP

MTV lance en Egypte et en Inde sa série sur l'éducation sexuelle

MTV lance en Egypte et en Inde sa série sur l'éducation sexuelle

AFP

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

AFP

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

attentat

AFP

Cameroun: 5 enfants tués dans un attentat suicide

Cameroun: 5 enfants tués dans un attentat suicide

AFP

Yémen: quatre soldats tués dans un attentat suicide

Yémen: quatre soldats tués dans un attentat suicide

AFP

Attentat de Mogadiscio: Paris, Londres et l'UA assurent la Somalie de leur soutien

Attentat de Mogadiscio: Paris, Londres et l'UA assurent la Somalie de leur soutien

l'armée

AFP

Génocide au Rwanda: les rescapés de Bisesero redoutent un non-lieu pour l'armée française

Génocide au Rwanda: les rescapés de Bisesero redoutent un non-lieu pour l'armée française

AFP

Au Malawi, l'armée britannique en renfort de la lutte contre le braconnage

Au Malawi, l'armée britannique en renfort de la lutte contre le braconnage

AFP

Attaque contre l'armée au Nigeria: le bilan s'alourdit

Attaque contre l'armée au Nigeria: le bilan s'alourdit