mis à jour le

Ramid : Pas d’entretien royal sur Anouzla

Le ministre de la Justice et des libertés, Mustafa Ramid, a démenti catégoriquement “l’information fallacieuse” publiée par un journal, selon laquelle il aurait “rencontré SM le Roi Mohammed VI au sujet du journaliste Ali Anouzla”, directeur du site “Lakome”, actuellement en détention.

Dans un communiqué parvenu, samedi à la MAP, le ministère indique qu’un journal a diffusé une information “fallacieuse, montée de toute pièce”, selon laquelle “M. Ramid a rencontré SM le Roi Mohammed VI au sujet du journaliste Ali Anouzla, directeur du site Lakome, actuellement en détention”.

La publication en question, ajoute le communiqué, a également prétendu que le Souverain se serait montré, lors de sa rencontre avec M. Ramid, “assez indulgent” et que le ministre aurait confié, “en privé, qu’il était disposé à aller très loin dans l’affaire Ali Anouzla même si cela devrait lui coûter son poste ministériel”.

“Le ministre de la justice et des libertés, souligne le communiqué, dément catégoriquement cette information publiée par le journal en question, et considère qu’elle constitue une violation flagrante des règles d’éthique d’autant plus que la partie qui l’a publiée ne s’est pas donnée la peine de la vérifier en prenant contact avec le ministre”.

LNT