mis à jour le

Moussa Touati

Lors d'un meeting, animé hier à la maison de la culture Abdelkader Alloula de Tlemcen, Moussa Touati n'y est pas allé de main morte avec le pouvoir en place et la classe politique, qu'il accuse de se concerter avec des représentations diplomatiques étrangères à Alger pour débattre de la prochaine consultation présidentielle. «C'est tout simplement de l'ingérence dans les affaires intérieures du pays et un mépris de la dignité nationale», a-t-il déclaré devant un parterre composé de ses militants. «Notre parti ne boycottera pas la prochaine présidentielle, nous présenterons un candidat et nous veillerons à combattre les tentatives de fraude, tout en écartant toute coalition avec une autre formation politique ou toute allégeance à un autre parti de l'opposition.» Cependant, il a précisé que le FNA est prêt à apporter son soutien à «un candidat nationaliste qui partage nos convictions». Un candidat qui ne fait pas partie des quatre candidats soutenus par la France, sans toutefois citer leurs noms. Evoquant le cas du blogueur de Tlemcen, en détention préventive actuellement à la prison Serkadji, M. Touati commentera : «Où est la liberté d'expression chez un pouvoir qui piétine la Constitution et qui emprisonne un jeune pour une opinion politique ?» Enfin, pour ce qui est du volet économique et social, l'orateur dira : «Le Trésor public, c'est l'argent du peuple et non un bien du président de la République, d'une autre personne ou d'une quelconque catégorie, c'est pourquoi cet argent doit être réparti pour lutter contre les disparités sociales.»  

Tlemcen

Djamila Ould Khettab

13 travailleurs clandestins venus du Maroc arrêtés

13 travailleurs clandestins venus du Maroc arrêtés

La rédaction

Tlemcen : un narcotrafiquant tué et des tonnes de drogues saisies

Tlemcen : un narcotrafiquant tué et des tonnes de drogues saisies

Larbi Amine - Lemag

Tlemcen : Découverte de 3 cadavres d’algériens décapités

Tlemcen : Découverte de 3 cadavres d’algériens décapités