mis à jour le

Fkih Ben Salah: Arrestation de trois personnes pour trafic de la farine subventionnée

Trois personnes impliquées dans le trafic de la farine subventionnée ont été arrêtées par les éléments de la police de Fkih Ben Salah, indique-t-on samedi auprès des autorités locales.

La police a procédé lors de cette opération à la saisie de 4,5 tonnes de farine subventionnée proposées à la vente par les trois personnes arrêtées en flagrant délit dans un marché hebdomadaire à la province, précise la même source.

Les éléments de la police judiciaire ont ouvert une enquête préliminaire pour élucider les circonstances exactes de cette affaire.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

arrestation

AFP

Rwanda: arrestation de responsables de deux partis d'opposition

Rwanda: arrestation de responsables de deux partis d'opposition

AFP

Égypte: arrestation de 12 membres d'un réseau de trafic d'organes

Égypte: arrestation de 12 membres d'un réseau de trafic d'organes

AFP

Cameroun: arrestation de 5 "indépendantistes" anglophones

Cameroun: arrestation de 5 "indépendantistes" anglophones

trafic

AFP

Afrique centrale: le trafic d'ivoire s'internationalise

Afrique centrale: le trafic d'ivoire s'internationalise

AFP

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

AFP

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

farine

AFP

Mozambique: la bière qui a tué 75 personnes contenait une farine toxique

Mozambique: la bière qui a tué 75 personnes contenait une farine toxique

Actualités

Sfax privée de pain à cause d’une pénurie de farine

Sfax privée de pain à cause d’une pénurie de farine

email@domain.com (Author Name)

Tunisie : Un «dialogue national» pour rouler l'opposition dans la farine

Tunisie : Un «dialogue national» pour rouler l'opposition dans la farine