mis à jour le

Côte d'Ivoire-Burkina Faso : les premières dames s'unissent contre le travail des enfants

Les premières dames de Côte d'Ivoire et de Burkina Faso, respectivement, Dominique Ouattara et Chantal Compaoré, ont signé ce jeudi 17 octobre à Abidjan (Côte d'Ivoire) un accord bilatéral de coopération en matière de lutte contre la traite transfrontalière des enfants. « Je reste convaincue qu'en signant cet accord de coopération, nous posons en amont les bases d'une réponse plus adaptée pour endiguer le fléau », a déclaré madame Ouattara. Madame Compaoré pour sa part dit vouloir « renforcer les mécanismes nationaux de prise en charge des enfants victimes de la traite transfrontalière ».

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Faso

AFP

Les attaques jihadistes augmentent de façon "exponentielle" au Burkina Faso

Les attaques jihadistes augmentent de façon "exponentielle" au Burkina Faso

AFP

Attaque jihadiste au Burkina Faso avant le G5 Sahel: 14 morts

Attaque jihadiste au Burkina Faso avant le G5 Sahel: 14 morts

AFP

Un responsable canadien d'une société minière enlevé au Burkina Faso

Un responsable canadien d'une société minière enlevé au Burkina Faso

travail

AFP

Le Burundi étend jusqu'

Le Burundi étend jusqu'

AFP

Travail au noir et squat: le quotidien de deux migrants

Travail au noir et squat: le quotidien de deux migrants

AFP

Zimbabwe: retour au travail de milliers d'infirmières et infirmiers grévistes licenciés

Zimbabwe: retour au travail de milliers d'infirmières et infirmiers grévistes licenciés

enfants

AFP

HRW exhorte Tunis

HRW exhorte Tunis

AFP

Entre Abidjan et Lagos, des enfants migrants qui veulent "s'occuper d'eux-mêmes"

Entre Abidjan et Lagos, des enfants migrants qui veulent "s'occuper d'eux-mêmes"

AFP

Cameroun: libération des 79 enfants enlevés en zone anglophone

Cameroun: libération des 79 enfants enlevés en zone anglophone