mis à jour le

La lune de miel entre le patronat et le gouvernement se poursuit

Abdelmalek Sellal a procédé, hier, à l'installation d'un premier groupe de travail, chargé de l'encadrement des actes de gestion, que doit présider son directeur de cabinet. Le Premier ministre avait, lors de la tripartite qui s'est tenue le 10 octobre, annoncé la création de cinq groupes de travail, composés des représentants du gouvernement, du patronat et du syndicat UGTA. Pour Saïda Neghza, vice-présidente de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), cette annonce est un signe évident de la bonne disposition du Premier ministre en direction des hommes d'affaires. «C'est une excellente nouvelle, estime Saïda Neghza. C'est la première fois que les choses ont lieu dans un tel climat de confiance mutuelle. Nous avons confiance dans ce gouvernement et nous pensons enfin que les hommes d'affaires ne sont plus considérés comme des parias.» Quatre groupes de travail seront prochainement installés.  

lune

AFP

Afrique du Sud: le rêve d'un engin spatial africain sur la lune

Afrique du Sud: le rêve d'un engin spatial africain sur la lune

AFP

Afrique du Sud: ouverture au Cap du procès du meurtre de la lune de miel

Afrique du Sud: ouverture au Cap du procès du meurtre de la lune de miel

AFP

Afrique du Sud: procès du meurtre de la lune de miel

Afrique du Sud: procès du meurtre de la lune de miel

miel

AFP

Le miel éthiopien, un trésor au potentiel sous-exploité

Le miel éthiopien, un trésor au potentiel sous-exploité

Saveurs

Goûtez au poivre de Penja ou à l'échalote dogon, et on en reparle

Goûtez au poivre de Penja ou à l'échalote dogon, et on en reparle

gouvernement

AFP

Tunisie: le Parlement vote la confiance au nouveau gouvernement

Tunisie: le Parlement vote la confiance au nouveau gouvernement

AFP

Tunisie: dénonçant des "offensives politiques", Chahed présente son gouvernement

Tunisie: dénonçant des "offensives politiques", Chahed présente son gouvernement

AFP

Le gouvernement comorien propose l'impunité aux rebelles d'Anjouan contre leurs armes

Le gouvernement comorien propose l'impunité aux rebelles d'Anjouan contre leurs armes