mis à jour le

Les forces angolaises prennent en otage des militaires congolais

Cinquante-sept militaires congolais dont un officier supérieur et deux officiers subalternes seraient détenues par des forces angolaises depuis le lundi 14 octobre, si l'on en croit la presse locale citant des sources militaires. L'enlèvement se serait produit près de la frontière entre les deux pays, dans la contrée congolaise de Kimongo, après des vives tensions entre les troupes. « Pour le moment nous sommes sur nos postes le long de la frontière et les Angolais gardent leurs positions sur la partie qu'ils disent appartenir à leur pays. Ils sont déployés sur les montagnes », a déclaré un garde-frontière à Xinhua.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

otage

AFP

Le fils de Sophie Pétronin, otage au Mali, très préoccupé pour la vie de sa mère

Le fils de Sophie Pétronin, otage au Mali, très préoccupé pour la vie de sa mère

AFP

Libye:

Libye:

AFP

Otage française au Mali : l'exécutif répond aux critiques de la famille

Otage française au Mali : l'exécutif répond aux critiques de la famille

militaires

AFP

Egypte: sept jihadistes présumés tués, 15 militaires morts ou blessés

Egypte: sept jihadistes présumés tués, 15 militaires morts ou blessés

AFP

Mali: deux militaires maliens tués dans le Nord

Mali: deux militaires maliens tués dans le Nord

AFP

Somalie: 2 hauts responsables militaires tués dans une attaque shebab

Somalie: 2 hauts responsables militaires tués dans une attaque shebab

congolais

AFP

RDC: des ONG appellent les Congolais

RDC: des ONG appellent les Congolais

AFP

"Ca va au rythme du pays": en RDC, les Congolais prennent leur mal en patience

"Ca va au rythme du pays": en RDC, les Congolais prennent leur mal en patience

AFP

Elections en RDC: "l'homme malade" de l'Afrique ausculté par des experts congolais

Elections en RDC: "l'homme malade" de l'Afrique ausculté par des experts congolais