mis à jour le

Les banques sud-africaines frappées par

Les banques sud-africaines ont perdu des millions de dollars en 2013 dans la plus importante fraude à la carte bancaire qui ait jamais frappé la plus puissante économie du continent, a rapporté ce mercredi l'institut des transactions financières. Une organisation criminelle qui serait basée en Europe a piraté le serveur des systèmes de points de vente des commerces de détail, des restaurants, y compris ceux de restauration rapide. "Les pertes dues à la fraude dans la région atteignent des dizaines de millions de rands" (des millions de dollars), a indiqué à l'AFP Walter Volter, le chef des opérations de paiement de l'Association d'Afrique du Sud (Pasa). "C'est considérable", a-t-il ajouté.

banques

AFP

Nigeria: 15 morts dans des braquages de banques dans le centre

Nigeria: 15 morts dans des braquages de banques dans le centre

AFP

Maroc: les banques islamiques autorisées

Maroc: les banques islamiques autorisées

AFP

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes

fraude

AFP

Comores: l'ex-président Sambi inculpé et écroué pour une fraude aux passeports

Comores: l'ex-président Sambi inculpé et écroué pour une fraude aux passeports

AFP

Mali: aucune fraude observée par l'UE au 2e tour de la présidentielle

Mali: aucune fraude observée par l'UE au 2e tour de la présidentielle

AFP

A Gao, les soupçons de fraude électorale réveillent les tensions ethniques

A Gao, les soupçons de fraude électorale réveillent les tensions ethniques

carte

AFP

Le CIO confie les JOJ-2022 au Sénégal et salue la nouvelle carte de Paris-2024

Le CIO confie les JOJ-2022 au Sénégal et salue la nouvelle carte de Paris-2024

AFP

Egypte: plébiscité, Sissi a carte blanche pour au moins quatre ans

Egypte: plébiscité, Sissi a carte blanche pour au moins quatre ans

AFP

Kenya: pas de carte d'électeur, pas de sexe, propose une députée

Kenya: pas de carte d'électeur, pas de sexe, propose une députée