mis à jour le

Parlement : L’opposition se retire de la séance des questions orales

Les groupes de l’opposition se sont retirés, mardi, de la séance des questions orales à la Chambre des Conseillers, en protestation contre le refus du président de la séance de la suspendre jusqu’à ce que le nouveau gouvernement obtienne la confiance des représentants de la nation.

Au nom de l’opposition, M. Hakim Benchemas (PAM) a estimé, lors de cette séance, la première de la session d’automne, que le gouvernement actuel n’a pas rempli l’exigence constitutionnelle puisqu’il n’a pas fait l’objet d’un remaniement mais a subi une restructuration ce qui l’oblige à présenter une nouvelle déclaration gouvernementale sur la base de laquelle il sera questionné. Il a annoncé que les groupes de l’opposition présenteront un mémorandum au Conseil constitutionnel pour avoir son avis concernant cette affaire.

De son côté, la majorité a considéré que les groupes de l’opposition se sont mis dans une situation d’impasse alors que le gouvernement “fonctionne normalement”, soulignant qu’il s’agit d’un “remaniement du gouvernement et d’un réexamen de sa structure” dans le sillage du retrait du Parti de l’Istiqlal et l’entrée du Rassemblement National des Indépendants au nouveau gouvernement.

Les groupes de la majorité estiment que le bureau de la chambre des Conseillers est “maître dans ces choix” de l’ordre du jour de cette séance, alors que l’opposition considère que le gouvernement n’a pas rempli les exigences légales pour son installation ce qui l’a mis en face d’un véritable test de capacité à respecter les dispositions de la Constitution.

LNT

(Map)

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

parlement

AFP

Afrique du Sud: un budget très politique devant le Parlement

Afrique du Sud: un budget très politique devant le Parlement

AFP

Afrique du Sud: échange de coups au Parlement

Afrique du Sud: échange de coups au Parlement

AFP

Libye: le Parlement juge "nul" un accord sur l'immigration

Libye: le Parlement juge "nul" un accord sur l'immigration