mis à jour le

Nord-Kivu: les combats entre miliciens APCLS et Nyatura font de nouveaux déplacés

Les deux milices se disputent le contrôle de la colline Ngingwe.

Radio Okapi

Ses derniers articles: Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise  La RDC envisage de dépénaliser l'avortement pour lutter contre les bébés abandonnés  RDC: Comment mieux prendre en charge les victimes des viols 

combats

AFP

RD Congo: 30 morts en deux jours de combats entre l'armée et une milice en Ituri

RD Congo: 30 morts en deux jours de combats entre l'armée et une milice en Ituri

AFP

De l'eau chaude pour remplir les estomacs: au Tigré, la faim après les combats

De l'eau chaude pour remplir les estomacs: au Tigré, la faim après les combats

AFP

Ethiopie: toujours des combats au Tigré, ce qui complique l'envoi de l'aide, selon l'ONU

Ethiopie: toujours des combats au Tigré, ce qui complique l'envoi de l'aide, selon l'ONU

miliciens

AFP

RDC: l'armée annonce avoir tué 16 miliciens et perdu trois soldats en Ituri

RDC: l'armée annonce avoir tué 16 miliciens et perdu trois soldats en Ituri

AFP

RDC: sanglante incursion de miliciens armés dans la capitale minière Lubumbashi

RDC: sanglante incursion de miliciens armés dans la capitale minière Lubumbashi

AFP

RDC: d'ex-chefs de guerre en émissaires de paix auprès des miliciens en Ituri

RDC: d'ex-chefs de guerre en émissaires de paix auprès des miliciens en Ituri

deplaces

AFP

Rentrer chez soi ou rester en sécurité: au Nigeria, l'impossible choix des déplacés de Boko Haram

Rentrer chez soi ou rester en sécurité: au Nigeria, l'impossible choix des déplacés de Boko Haram

AFP

Mozambique: poussés par la faim, des déplacés prennent le risque de retourner vers leurs terres

Mozambique: poussés par la faim, des déplacés prennent le risque de retourner vers leurs terres

AFP

Mozambique: 55 morts dans une épidémie de choléra frappant les déplacés fuyant les violences jihadistes

Mozambique: 55 morts dans une épidémie de choléra frappant les déplacés fuyant les violences jihadistes