mis à jour le

Campagne algérienne pour dénoncer "l'humiliation" du peuple par Al Jazeera

Lemag : Lors du match Burkina Faso-Algérie, tous les téléspectateurs ont été surpris par affiche manuscrite, en gros plan, avec écrit "Le match est diffusé par la TV nationale algérienne de façon illégale sans qu'elle n'ait obtenu aucune autorisation".

La phrase écrite a été ressentie comme une "insulte" en direct à la télévision algérienne, jugée incapable de négocier l'achat du match de son équipe nationale avec Al Jazeera.

Le directeur général d...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

campagne

AFP

Migrants: SOS-Méditerranée et MSF repartent en campagne au large de la Libye

Migrants: SOS-Méditerranée et MSF repartent en campagne au large de la Libye

AFP

Les bars de Kinshasa au coeur d'une campagne d'assainissement des moeurs

Les bars de Kinshasa au coeur d'une campagne d'assainissement des moeurs

AFP

Burkina: campagne contre le mariage des mineures

Burkina: campagne contre le mariage des mineures

peuple

AFP

CAN-2019: les Fennecs, l'autre fierté du moment pour le peuple algérien

CAN-2019: les Fennecs, l'autre fierté du moment pour le peuple algérien

AFP

Présidentielle en Mauritanie: la volonté du peuple a été "confisquée", selon un opposant

Présidentielle en Mauritanie: la volonté du peuple a été "confisquée", selon un opposant

AFP

Ethiopie: le nouveau Premier ministre réclame la patience du peuple oromo

Ethiopie: le nouveau Premier ministre réclame la patience du peuple oromo

al

AFP

Ligue des champions: le stade envahi, Al Ahly annule son entraînement

Ligue des champions: le stade envahi, Al Ahly annule son entraînement

AFP

Al Faqi Al Mahdi, l'ancien "shérif" islamique de Tombouctou, condamné par la CPI

Al Faqi Al Mahdi, l'ancien "shérif" islamique de Tombouctou, condamné par la CPI

AFP

Centrafrique: aux confins du pays, le  "président" Al Khatim règne en maître absolu

Centrafrique: aux confins du pays, le "président" Al Khatim règne en maître absolu