mis à jour le

Droits de retransmission :

La problématique des droits de retransmission des rencontres, avec son corollaire d'entrée d'argent frais dans les caisses des associations nationales (fédérations), est une question très sensible pour ces dernières. L'épisode Al Jazeera relance le débat sur l'épineuse question des droits de retransmission des rencontres de football. Samedi, à l'occasion de la rencontre Burkina Faso-Algérie comptant pour le match aller du troisième et dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA Brésil 2014, la chaîne satellitaire qatarie a vigoureusement dénoncé la Télévision algérienne lui reprochant d'avoir diffusé illégalement les images de la rencontre citée. A son tour, la Télévision algérienne a stigmatisé la chaîne du petit émirat pour un acte identique commis l'été dernier, à l'occasion de la finale de la Coupe d'Algérie, USMA-MCA, qu'Al Jazeera Sport a retransmise sans accord préalable du partenaire algérien. Ici et là, des voix se sont élevées pour dénoncer la chaîne satellitaire, oubliant au passage que cette dernière ne fait qu'exercer son droit acquis auprès de l'entité qui lui a vendu les droits. Ce marché (des droits de retransmission) est régi par un principe simple : celui qui achète les droits (à coup de millions de dollars) les revend au prix fort, ce qui lui garantit d'engranger des profits. Le football est (ailleurs, pas en Algérie) un produit dont la vente engendre de grands profits. Tout est basé sur le sacro-saint principe du «pay per view» (payer pour regarder). Dans les pays où l'économie de marché n'est pas un slogan, les gens s'en accommodent parfaitement et acceptent de débourser de l'argent pour acquérir un abonnement, une carte qui leur permet de suivre la rencontre sportive sur le petit écran. Il est bon de connaître les mécanismes de l'opération d'acquisition des droits et de leur vente. Tout est réglé à l'avance à travers l'opération de «mise en vente des droits de retransmission» lancée des années avant le début de la compétition. La problématique des droits de retransmission des rencontres, avec son corollaire d'entrée d'argent frais dans les caisses des associations nationales (fédérations), est une question très sensible pour ces dernières. En 2005, à l'occasion de la célébration du 50e anniversaire de la Confédération africaine de football (CAF), celle-ci avait pris l'initiative, à Khartoum, de consulter la cinquantaine de fédérations qui lui sont affiliées pour savoir si elles acceptent que la CAF négocie pour elles la vente des droits de retransmission, qui appartiennent d'abord aux fédérations, avec un acheteur de droits. L'objectif étant de contribuer à renflouer les caisses des fédérations à la faveur d'une démarche unitaire. Al Jazeera Sport s'est portée candidate, comme toujours, et a acquis les packs mis en vente. A partir de la conclusion de l'accord sur l'achat des droits de retransmission, elle est devenue l'unique propriétaire des droits. C'est à elle que toute fédération désirant retransmettre une rencontre doit s'adresser. Le prix, c'est Al Jazeera qui le fixe ; elle applique strictement le principe du «pay per view». C'est son droit absolu, protégé par les règles commerciales auxquelles elle s'est soumise préalablement pour acquérir les droits. Les Espagnols champions du monde ont dû s'incliner devant ce principe, cette année, à l'occasion du match Biélorussie-Espagne (octobre 2012) comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014, parce que la télévision espagnole n'a pas eu les moyens (financiers) d'acheter les droits de retransmission de ce rendez-vous. Les Ibériques se sont contentés, la mort dans l'âme, de suivre le match à la radio. Le «pay per view» est passé par là.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

droits

AFP

Burundi: la plus ancienne ligue des droits de l'homme "radiée"

Burundi: la plus ancienne ligue des droits de l'homme "radiée"

AFP

Centrafrique: les violations des droits de l'homme en hausse, selon l'ONU

Centrafrique: les violations des droits de l'homme en hausse, selon l'ONU

AFP

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme

retransmission

AFP

Nigeria: 21 morts dans une explosion lors de la retransmission d'un match

Nigeria: 21 morts dans une explosion lors de la retransmission d'un match

Ndèye Fatou Gning

Retour à la normale de la retransmission en direct de vos chaînes de télé sur www.leral.net

Retour à la normale de la retransmission en direct de vos chaînes de télé sur www.leral.net